Déployée sur les deux rives de la Vistule et capitale de la Pologne depuis la fin du XVIème siècle, cette cité rayonnante au Siècle d’Or fut rayée de la carte en 1945.

Minutieusement reconstitué par le peuple polonais sur la base des anciens plans de l’ordonnance médiévale, l’ensemble architectural unique de la vielle ville (Stare Miasto) avec ses belles façades aux fresques renaissance, baroque ou gothique est élevé au rang de patrimoine mondial par l’Unesco.
Emblème de la reconstruction, le Château Royal où siégeaient les rois de Pologne depuis le XVIIIè siècle, abrite quelques 300 pièces de collection et de somptueuses salles richement ornées.

MIASTA_ALL (59)540.jpg


Varsovie est une ville qui réconcilie le passé et l’avenir et marie au présent tous les contrastes d’une métropole moderne et dynamique, et d’un décor de théâtre alternant avec des oasis de verdure.

La ballade sur la voie Royale est un « must ». Jalonnée de cafés d’ambiance viennoise, de musées, d’églises et de nombreux palais abritant les institutions de la ville, elle longe le romantique parc royal  Lazienki Krolewskie avec ses allées tranquilles entourées d’étangs, son monument à Frédéric Chopin au centre d’une belle roseraie et ses superbes pavillons néo-classiques, le parc réunit tous les amoureux de Varsovie et de la musique.

MIASTA_ALL (77)-540.jpg

Les amoureux de Frédéric Chopin ont la possibilité de visiter plusieurs endroits liés au grand compositeur, notamment le Musée Chopin à Varsovie mais aussi une belle exposition sur sa vie située dans sa maison natale à Zelazowa Wola, un village éloigné de Varsovie d'une quarantaine de kilometres. Depuis 2015, on peut se faciliter la visite et le transport entre Zelazowa Wola en achetant le ChopinPass.

Hors de la ville, le Palais-Musée de Wilanow, résidence d’été du roi Jean III Sobieski, est un autre joyau d’architecture baroque. Le visiteur admirera une riche collection de meubles précieux et de peintures, et entourant le château, un magnifique parc à la française où se trouve également le Musée de l’Affiche.

Nouvelle exposition dans la maison natale de Fryderyk Chopin a Zelazowa Wola

A partir du mois de juin 2015, la maison ou est né FryderykChopin possède une nouvelle exposition qui raconte la vie du compositeur et de sa famille. On peut y admirer les reconstructions des pièces de l’époque, des meubles anciens, des souvenir du compositeur et de ses proches. Pour la première fois dans l’histoire, l’exposition sur Chopin est si riche et variée. La visite de la maison de Chopin à Zelazowa Wola constitue un important complément au Musée de Chopin à Varsovie.

Pour faciliter l’accès au village Zelazowa Wola ainsi que les visites des musées dédiés à compositeur, la ville de Varsovie propose depuis 2015 le ChopinPass – un ticket qui intègre
-    L’entrée au Musée de Chopin à Varsovie
-    L’entrée au musée dans la maison natale de Chopin à Zelazowa Wola
-    le voyage en minibus de Varsovie à Zelazowa Wola puis au Musée de Chopin de Varsovie.

Le transfert s’effectue avec un mini-bus pour 8 personnes. Le truc en plus ? Le véhicule est équipé d’une petite bibliothèque avec les ouvres concernant le compositeur ! En plus, les passagers peuvent voir pendant le trajet un documentaire sur la vie de Chopin.

Le minibus a son arrêt près du fameux Palais de Science et de Culture. En semaine il y a un départ à Zelazowa Wola par jour (à 11.00) , en weekends et les  jours de récitals à Zelazowa Wola – deux départs, à 10.30 et 13.00.

Le ChopinPass coute 99 zlotys (25 euro environ), on peut l’acheter dans les caisses du Palais de Science et de Culture, au Musée de Chopin de Varsovie et on-line sur : www.chopinpass.com

Varsovie à beaucoup à offrir aux visiteurs. Vous ne pouvez en aucun cas manquer de visiter ces neuf attractions.

Warszawa2-540.jpg


La Vieille et la Nouvelle Ville
La Vieille Ville de Varsovie remonte au treizième siècle, alors que la Nouvelle Ville date du quinzième siècle. Bref, toutes les deux présentent un fort caractère historique. En parcourant les ruelles de la Vieille et de la Nouvelle Ville non seulement vous remontez dans le temps, mais vous échappez en même temps au vacarme du centre-ville. Vous y trouverez un grand nombre d'estaminets, squares et terrasses de café et en été vous assisterez à une multitude de spectacles de rue et découvrirez un grand nombre d'échoppes en plein air. Lisez également le chapitre spécialement consacré à la Vieille et à la Nouvelle Ville.

Le parc royal Lazienki Krolewskie et le palais
Ce parc ainsi que tout le complexe qui l'entoure est un des plus beaux d'Europe. Les parcs paysagers ont été aménagés au dix-septième siècle et regorgent d'intéressants monuments architecturaux. Parmi les plus importants le Palais sur l'île, construit en l'honneur du roi Stanislaw August Poniatowski, dernier monarque de Pologne. Il a servi comme sa résidence d'été. A partir du mois de mai jusqu'en septembre, chaque dimanche à midi, un concert à ciel ouvert et gratuit est organisé au parc, auprès du monument de Fryderyk Chopin.

Le parc Wilanow et le palais
C'était la résidence d'été des rois Jan III Sobieski et Auguste II et ensuite celle de plusieurs familles aristocratiques. Il s'agit d'un magnifique exemple du baroque européen. Autour du palais on découvre un superbe jardin à l'italienne en style baroque ainsi qu'un jardin romantique à l'anglaise. Wilanow est le lieu où bon nombre de manifestations culturelles comme des concerts sont organisés. Les anciennes écuries abritent le Musée des Posters.

Warszawa7-540.jpg

Le Palais de la Culture et des Sciences.
Ce bâtiment fût offert en 1955 comme "cadeau de la population soviétique" à la Pologne et est considéré comme l'exemple type de se que l'on appelle la soi-disant "architecture socio-réaliste". C'est encore de nos jours l'immeuble le plus haut de Pologne et il fait fonction de centre culturel, avec entre autres des théâtres, musées, une salle de cinéma ainsi qu'une salle de concert. Au 30- ième étage on trouve une plateforme panoramique, la plus haute de la ville, avec une vue superbe sur la ville de Varsovie.

Le Musée de la Résurrection de Varsovie
Ce musée, inauguré en 2006 à l'occasion du 60-ième anniversaire de la Résurrection de Varsovie, est un hommage à tous ceux qui sont morts pour l'indépendance de leur pays. Il est situé dans une ancienne centrale électrique et présente ea. le film en 3D "City of Ruins" ainsi que d'autres expositions interactives. 

Le Musée de l'histoire des Juifs Polonais POLIN.

POLIN est un point de référence pour toute personne intéressée par le patrimoine des Juifs polonais ainsi que le symbole de revirement des relations entre les Juifs et les  Polonais.  Des centaines de milliers de Juifs arrivant chaque année en Pologne y trouvent des informations importantes à la découverte de leur propre histoire ainsi que celle de leur famille. Un des objectifs de POLIN est de renforcer l'identité juive au sein de la communauté des Juifs polonais par le soutien des initiatives locales et nationales renforçant une coexistence des deux communautés. 

Le Musée National
Ce musée présente une riche collection allant de l'antiquité aux temps modernes. L'édifice a été construit entre les deux guerres et abrita pendant la Deuxième Guerre Mondiale secrètement un certain nombre de trésors provenant du Palais Royal. Le musée organise régulièrement des expositions temporaires d'art provenant du monde entier. Dans la partie située le long de la Vistule est situé le Musée de l'Armée Polonaise. 

Le zoo
Le zoo a été inauguré en 1928 et offre un refuge à 5.000 animaux. Les pensionnaires les plus célèbres sont les ours bruns de Pologne. Leur habitacle se trouve à l'extérieur du jardin zoologique, à proximité de Solidarnosci Avenue.


La Bibliothèque de l'Université de Varsovie
La façade de ce bâtiment représente une rangée de livres ouverts et est un des exemples les plus intéressants de l'architecture contemporaine à Varsovie. Le jardin original qui orne tout le toit du batiment et offre une très belle vue sur la Vistule, le stade national et la Vielle Ville est ouvert au public.

Le quartier de Praga
La rive orientale de Varsovie est devenue ces dernières années un vrai quartier d'artistes. Des bâtiments industriels et des habitations ont été transformés en studios d'artistes, théâtres et clubs à la mode. Les rues Zabkowska et 11 Listopada sont des illustrations vivantes du renouveau qui a court dans le seul quartier de Varsovie préservée pendant la guerre.

La Vieille et l'Ancienne Ville forment ensemble le centre historique de Varsovie : le point de départ de chaque visite logique de la ville.

LA VIEILLE VILLE (Stare Miasto)
La Vieille Ville a été fondée au treizième siècle comme quartier général princier et résidence fortifiée. Il s'agit de la partie la plus ancienne de Varsovie et à plusieurs égards le centre culturel de la ville. Ci-dessous quelques monuments incontournables.


Le Palais Royal (Zamek Krolewski)
Le Palais Royal était le quartier général du roi de la République Polonaise, établie au seizième siècle. C'est aussi le lieu où le 3 mai 1791 fut voté la Constitution - la première en Europe et la deuxième dans le monde. Le Palais a été entièrement détruit pendant la deuxième guerre mondiale, mais heureusement une grande partie du mobilier a été préservée. En 1973 on entreprit la restauration et beaucoup d'objets anciens on retrouvé leur ancien emplacement. De nos jours le palais est devenu un musée. Parmi les chefs d'œuvre de la collection on peut citer des tableaux de Rembrandt et de Bernard Belotto, aussi appelé Canaletto II. C'est notamment à l'aide de vedute (gravures) du dix-huitième siècle que Varsovie a été reconstruite après la Deuxième Guerre Mondiale.

La colonne du Roi Zygmund III (kolumna krola Zygmunta III)
Ce plus ancien monument non religieux de Varsovie a été construit en 1644 à l'initiative du roi Wladyslaw IV. Ce dernier voulait ainsi honorer ses ancêtres, qui avaient déplacée la capitale de Cracovie vers Varsovie.

La Cathédrale (Katedra)
Cette basilique datant du quatorzième siècle a été les siècles durant le théâtre de mariages royaux, couronnements et enterrements. Dans la cathédrale sont enterrés entre autres le dernier roi de Pologne Stanislaw August Poniatowski, le président assassiné en 1922 Gabriel Narutowicz ainsi que l'écrivain et prix Nobel Henryk Sienkiewicz.

La Place du Marché de la Vieille Ville (Rynek Starego Miasta).
Cette place, aménagée à la fin du treizième début du quatorzième siècle, est une des plus agréables de la ville. Jadis place centrale de Varsovie, on y célébrait les évènements officiels, organisait un marché et des exécutions y ont eu lieu. La plupart des édifices datent du dix-septième siècle, lorsqu'après l'incendie de 1607 beaucoup de maisons ont dû être reconstruites. La Place du Marché est quasiment restée intacte depuis sa création. Au milieu trône la statue de la Sirène de Varsovie.

La Sirène de Varsovie (Pomnik Syrenki warszawskiej)
Bien que la ville soit éloignée de 300 km de la côte, c'est une sirène qui en est le symbole. Depuis le début du vingtième siècle elle figure sur le blason de la ville. La statue la plus célèbre de la Sirène de Varsovie se trouve sur la Place du Marché de la Vieille Ville. Plus d'information sur la sirène et comment elle est devenu le symbole de la ville.

Le Musée d'Histoire de Varsovie (Muzeum Historyczne)
Il est situé sur la Place du Marché de la Vieille Ville dans plusieurs maisons reliées entre elles. On y présente l'histoire de la capitale polonaise de l'origine au jour d'aujourd'hui. Pour l'instant le musée est fermé pour cause de travaux, mais la salle de cinéma quant à elle est restée accessible au public. On y projette un documentaire en plusieurs langues relatant la vie à Varsovie pendant la période 1939-1945.


Barbacane et murs d'enceinte de la ville (Barbakan i mury obronne)
Cette fortification externe a été érigée au seizième siècle pour défendre la porte d'entrée de la ville. Les années suivantes Varsovie s'est agrandie en dehors des murs, les fortifications ayant grandement perdues de leur signification, elles ont été grandement démolies. Il persiste encore quelques parties de la double enceinte.

Le Monument du Petit Résistant (Pomnik Malego Powstanca)
Cette statuette d'un garçon avec un trop grand casque pour son âge, est un hommage pour tous ces enfants qui pendant l'insurrection ont fait figure de coursiers en infiltrant les lignes ennemies.


Le Musée de Maria Sklodowska-Curie (Muzeum Marii Sklodowskiej-Curie)
Maria Sklodowska-Curie, plus connue au niveau international comme étant Madame Curie, était une célèbre physicienne et chimiste. Elle était pionnière dans le domaine de la radioactivité, reçut deux prix Nobel et est à la base de la découverte des éléments polonium et radium. Le Musée Maria Sklodowska-Curie est le seul à lui être dédié et se trouve dans la même maison où elle est née en 1867. 


LA NOUVELLE VILLE (Nowe Miasto)
Cette partie de Varsovie connut son essor au quinzième siècle au nord de ce qu'on a appelé plus tard la Vieille Ville, et était jusqu'au dix-huitième siècle une ville à part entière, avec son propre conseil municipal, hôtel de ville et église. La plupart des bâtiments baroques et classiques ont été reconstruit après la Seconde Guerre mondiale. De nos jours on trouve dans ses rues typiques une multitude de restaurants et cafés.

La Place du Marché de la Nouvelle Ville (Rynek Nowego Miasta)
A l'origine la place centrale de la Nouvelle Ville était rectangulaire et était deux fois plus grande que celle de la Vieille Ville. De nouvelles constructions au dix-huitième siècle lui ont donné une forme en trapèze. Sur la place est situé un puits d'eau datant du dix-neuvième siècle, orné des armes de la Nouvelle Ville : une vierge et un écureuil.  


Le Parc à Fontaines Multimédia (Multimedialny Park Fontann)
A partir du mois de mai jusqu'en septembre et cela chaque vendredi et samedi se déroule dans ce magnifique parc à fontaines un show pendant lequel 367 fontaines et environ 300 projecteurs, accompagnés de lasers le tout en musique, donnent naissance à un spectacle alliant eau, lumière et son.

Le Boulevard de la Vistule (Bulwary Wislane)
Il fait bon se promener et se balader en vélo le long de la Vistule. On y découvre une authentique plage, un ponton, un tram aquatique, un bateau qui relie Varsovie à la ville de Serock et un navire ornithologique. Sur le "Dzika Wisla", construit d'après le modèle d'une embarcation Viking, on organise des excursions pour les amateurs d'oiseaux, sous l'égide d'experts en la matière.

Le Monument de la Résurrection de Varsovie (Pomnik Powstania Warszawskiego)
Ce monument commémore la Résurrection de Varsovie en 1944 ainsi que tous ceux qui ont donné leur vie pour la patrie dans un combat inégal face aux nazis et qui a duré 63 jours. Le monument se compose de deux parties. La première illustre des combattants qui s'échappent de sous un pilier (supportant un pont), la deuxième des combattants sortant d'un égout. Les égouts de la ville servaient pour relier les deux parties de la ville.


Le Palais Krasinski (Palac Krasinskich)
Ce palais monumental est réputé pour être un des plus beaux de Pologne et le plus beau palais baroque de la ville. Il date du dix-septième siècle. Il abrita jadis la Cour Suprême et fait désormais partie de la Bibliothèque Nationale. La collection comporte des manuscrits, des cartes, des partitions et d'anciens imprimés ayant miraculeusement survécu à la violence pendant la Deuxième Guerre mondiale. Derrière le palais on aperçoit le jardin Krasinski, un splendide parc de style baroque où les habitants de la ville aiment se promener.

L'histoire de Varsovie est à beaucoup d'égard similaire à celle de toute la Pologne : une succession de triomphes et de tragédies, de grandeur et de misère. Mais après chaque bataille a suivi une résurrection.

Duché.
Pour une capitale européenne Varsovie est apparue assez tardivement sur la scène. Bien que nous ayons des indications comme quoi le territoire où la ville se situe maintenant était déjà habité au dixième siècle, les premiers écrits ne datent quant à eux que du quatorzième siècle. Varsovie était à ce moment précis la capitale du duché de Mazovia.

Warszawa6-540.jpg


Capitale.
La ville a ensuite fait partie du royaume de Pologne. Après l'unification de la Pologne et de la Lituanie en 1569, le parlement pris la décision de s'établir à Varsovie, vu la situation géographique au centre du pays. La ville est devenue encore plus importante lorsque le roi Zygysmund III décida en 1596 de transférer la capitale de Pologne de Cracovie vers Varsovie.


Période de prospérité.
Les invasions suédoises du dix-septième siècle ont causées beaucoup de ravages, mais la ville à su s'en remettre en connut à nouveau durant le dix-huitième siècle une période de prospérité. On construisit d'innombrables palais, églises et belles demeures et la vie culturelle et artistique était intense.


Les séparations polonaises.
En 1772, 1793 et 1795 la Pologne fut divisée en trois phases successives entre la Prusse, l'Autriche et la Russie pour ensuite après la troisième division totalement disparaître. Varsovie faisait alors partie de la Prusse. La venue de Napoléon donna aux habitants un peu d'espoir, mais après sa défaite, suite à sa campagne de Russie désastreuse, Varsovie tombait sous administration russe.


A nouveau indépendante.
Jusqu'à la Première Guerre mondiale la ville resta entre des mains russes, pour après 1918 renaître comme capitale d'une nouvelle Pologne indépendante. Le 1 septembre 1939 les Allemands et pas longtemps après les Russes envahirent la Pologne. Ces deux puissances ont occupées une partie du territoire : le pays était une nouvelle fois divisé par ses puissants voisins.


Répression et destruction.
La Résurrection du Ghetto de Varsovie eut lieu en avril 1943. Elle fut réprimée d'une façon sanglante et aboutit à la disparition totale de la communauté juive vieille de six siècles. Dans l'espoir d'ainsi libérer la ville et garantir l'indépendance de la ville, eut lieu la Révolte de Varsovie en 1944, elle aussi anéantie sans pitié. A la fin de la guerre 850.000 habitants de Varsovie - quasiment les deux tiers de sa population d'avant guerre - avaient perdus la vie.


Vitalité retrouvée.
Après la guerre on reconstruit la ville d'après le modèle du 17-ième et du 18-ième siècle. Même si on peut apercevoir entre de beaux bâtiments historiques quelques exemples de cette sombre architecture soviétique, Varsovie - un jour quasiment rayée de la carte - a su retrouver sa vitalité d'antan ainsi que son atmosphère si caractéristique.

Site de la ville

Plus d'articles

Planifiez votre voyage

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours

Nos ambassadeurs

Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Organisation Polonaise de Tourisme à Bruxelles
Av. de la Renaissance 20 bte 25
1000 Bruxelles

Ouvert au public du mardi au jeudi, de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 16h00