Rzeszow est la capitale de la voïvodie des Précarpates, région du sud-est de la Pologne, située non loin de la frontière avec l’Ukraine et la Slovaquie, aux confins orientaux de l’Union Européenne. C’est là que se croisaient autrefois les voies marchandes unissant l’Est à l’Ouest et le Sud au Nord de l’Europe, et c’est là aussi que passent de nos jours les routes internationales E-40 menant de Dresde et Cracovie à Kiev en Ukraine et E-371 allant de Gdansk vers la Slovaquie, la Hongrie et le sud de l’Europe, en passant par Varsovie.


La ville de Rzeszow invite les voyageurs depuis presque 700 ans. Dès le milieu de 1354, date de l’érection en ville du bourg appelé Resovia, elle devint le point de contact des cultures européennes de l’Orient byzantin et de l’Occident méditerranéen, mais aussi le lieu de rencontre de voyageurs venus du Sud et du Nord de l’Europe. On voit très bien à Rzeszow comment s’harmonise avec la patrimoine historique une ville moderne, jeune et dynamique de 163 000 habitants, ou ont leur siège – outre les autorités municipales et régionales – l’Université et l’Ecole polytechnique, de même que bon nombre de sociétés réputées et de centres industriels et commerciaux.

A quelques kilomètres du centre de la ville, les pistes modernes de l’Aéroport de Rzeszow-Jasionka accueillent les avions de compagnies aériennes polonaises et étrangères assurant des liaisons nationales et internationales. 

Le quartier historique de la ville se limite à l’entourage immédiat de la place du Marche médiévale, ou se dressent l’hôtel de ville transforme au XIXe siècle, l’église et le monastère des PP. Bernardins, l’ancienne convention des Pianistes, le château et le petit palais d’été Renaissance des Lubomirski (propriétaire de Rzeszow jusqu’au milieu du XIXe siècle)et deux synagogues. La ville tire grand orgueil des vieilles maisons et villas bourgeoises de style art nouveau. Au milieu du Marche Central s’élevé un monument à la gloire de Tadeusz Kosciuszko. Dans l’angle, l’hôtel de ville du XVI siècle a été outrageusement remanie au siècle dernier en pseudo gothique et ressemble quelque peu à une pièce montée. Le Musée ethnographique, Rynek 6, riche en costumes folkloriques et en bois sculptes de la région, présente quelques expositions temporaires.

A proximité, l’église paroissiale date du XVe siècle mais seuls le chœur et sa voute gothique sont d’origine. Reconstruite en majeure partie dans les années 1750, l’église possède un mobilier intérieur datant de cette époque. Remarquez les balles tombes Renaissance à gauche du chœur.

A environ 200 m au sud, l’église piariste fut édifiée au milieu du XVIIe siècle. La voute, de style Renaissance typique de Lublin, s’embellit d’un bel ouvrage en stuc de Jan Falconi. L’aspect baroque de la façade provient du remaniement entrepris en 1706 par Tylman van Gameren.
Juste à côté, le Musée régional a été aménagé dans l’ancien monastère piariste. Il expose des peintures polonaises du XVIIIe au XXe siècle, des collections de verres et de faïences et une présentation sur l’histoire de la région. Vous apprécierez les voûtes XVIIe, décorées de fresques d’origine.

A quelques pas vers le sud, dans ul. Dekerta, le Palais Lubomirski, œuvre baroque du début du XVIIIe siècle de Tylman van Gameren, est désormais le siège du conservatoire.

Au sud-ouest se dresse le château. Commence à la fin du XVIe siècle, l’édifice a beaucoup changé depuis, mais la tour d’entrée et les bastions sont restes les mêmes. Du siècle dernier à 1981, il a servi de prison, notamment pour les condamnes politiques. Apres un conséquent travail de rénovation qui lui donne un air flambant neuf, il abrite aujourd’hui la cour de justice.

Revenez au nord vert l’église des bernardins, bâtie pour être le mausolée de Ligeza. Des statues en albâtre, grandeur nature, représentant sa famille, sont adossées aux murs latéraux du chœur. Dans la chapelle de droite, vous verrez une statue de la Vierge du début du XVIe siècle, à laquelle on attribue de nombreux miracles.

Dirigez-vous vers l’est jusqu’à ul. Boznicza ou se côtoient deux synagogues. Moins belle de l’extérieur que sa voisine, la synagogue de la Ville neuve, du XVIIIe siècle, renferme une galerie d’art. Au 1er étage, l’entrée du café est due au sculpteur contemporain Marian Kruczek. La synagogue de la Vieille ville, datant du XVIIe siècle, est actuellement le siège des registres municipaux et d’un centre d’études sur l’histoire de la communauté juive locale.

Rzeszow vous invite dans ses murs hospitaliers, et les habitants de la ville et de la région – maitres dans l’art de la cuisine et grands amateurs de bonne chère – savent comment accueillir les visiteurs et les inciter à revenir souvent dans cette partie de la Pologne.

Pour en savoir plus, consulter :

www.rzeszow.pl
www.wrotapodkarpackie.eu
www.epodkarpacie.com
www.rcit.res.pl

Planifiez votre voyage

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours

Nos ambassadeurs

Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Organisation Polonaise de Tourisme à Bruxelles
Av. de la Renaissance 20 bte 25
1000 Bruxelles

Ouvert au public du mardi au jeudi, de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 16h00