Warsaw 0 ºC
Nous contacter

Château de Ksiaz

Des châteaux et forts fantomatiques, des mines d’or, d’argent et d’uranium, des grottes, des volcans éteints et une richesse culinaire pour gourmands et gourmets, voilà ce qui attend les visiteurs sur les routes de Basse-Silésie. Il est grand temps de préparer vos valises.

Selon les légendes, des sorcières circulaient auparavant dans Wroclaw, la capitale de la région.

Le château de Czocha à Lesna abritait, lors de la Seconde Guerre mondial, l’école de l’Abwehr responsable du décryptage de messages, ainsi qu’un centre de recherche pour V1 et V2 et les armes à combustible sur base d’uranium.

La Colline en Or, célèbre pour sa mine d’or, a été pendant 10 ans, le premier fournisseur mondial d’arsenic.

La Grotte de l’Ours doit son nom à la découverte d’ossements d’un ours, mort il y a plus de 28 mille ans.

Contrairement à ce qui est souvent dit, Sniezka est bel et bien un volcan éteint, avec au sommet un climat comparable à celui qui règne au cercle polaire.

Les cônes caractéristiques des volcans éteints forment les avant-postes de la chaîne de montagnes de Kaczawski.

La Basse-Silésie est une terre de légendes, d’histoires et de curiosités naturelles, facile d’accès.

Malgré le fait que la Basse-Silésie se situe dans la partie sud-ouest de la Pologne, elle est à différents points de vue en quelque sorte le centre de l’Europe. La région a connu au fil des siècles différents envahisseurs, dont les Tchèques, Polonais, Habsbourg, Prussiens et (après l’unification allemande de 1871) les Allemands. On peut lire l’Histoire riche et mouvementée de la région dans les armures de la ville de Wroclaw. On y voit l’aigle de Silésie, à côté du lion tchèque et de Saint-Jean Baptiste. Jusqu’en 1945 Wroclaw était située en territoire allemand et s’appelait alors Breslau.

Vue sur la ville de Wroclaw

Principales attractions régionales

Wroclaw – capitale de la province de Basse-Silésie, avec son passé millénaire et une multitude de monuments, est le centre culturel, économique, académique et touristique le plus important du Sud Ouest de la Pologne. La ville présente de multiples attraits. A ne manquer sous aucun prétexte : la magnifique Place du Marché, son quartier le plus ancien – Ostrow Tumski – la Maison du Peuple et ses célèbres nains.

En ce qui concerne la richesse de ses châteaux, la région est comparable à la vallée de la Loire. Le château le plus célèbre, celui de Ksiaz, a été construit au treizième siècle. Deux des cinq étages sont ouverts au public.

Le château de Czocha à Lesna est très prisé par le public, grâce à sa chambre de torture et espace de curiosités diverses venant de partout au monde (avec l’outil le plus ancien fait par l’Homme, datant d’il y a 3.000 ans). Privilégiez la visite du château lors d’évènements comme le « Voyage à travers le Moyen Age », le « Festival du Film Pyrotechnique », le « Festival de la Cuisine Historique » ou lors des « Journées Artisanales ». Le château de Czocha fait partie de la Route Européenne des Châteaux et Palais.

Quatre chemins mènent au symbole de la chaîne montagneuse des Karkonosze, le sommet de Sniezka, qui domine la ville de Karpacz (qu’on atteint en funiculaire ou téléphérique). Le sommet est frontalier et s’appelle Sneekopp en Allemagne et Snezka en Tchéquie.

Sniezka

A Karpacz, le long de la route bleue, on visite la petite église évangélique Wang, construite durant les 12-ième et 13-ième siècle en sapin sans l’emploi du moindre clou métallique à Vang en Norvège et transportée il y a deux siècles vers la Pologne. Il s’agit de l’église en bois la plus ancienne du pays.

Les églises de Swidnica et Jawor ont été classées par l’UNESCO comme étant les plus anciens bâtiments religieux en bois d’Europe.

La Perle de l’Ouest, un ancien refuge PTTK, au bord d’une falaise avec vue sur le lac de Modre, est l’endroit idéal où se reposer. Les cyclistes peuvent s’y rendre au départ de Jelenia Gora.

Jaune, mauve, bleu et vert – quatre étangs de couleurs différentes se situant à différents niveaux, au pied du Grand Kopa à Rudawy Janowickie, où le célèbre alpiniste ayant vaincu l’Himalaya Wanda Rutkiewicz avait l’habitude de s’entraîner. Les étangs se trouvent à l’emplacement d’excavations minières faites par les Allemands et doivent leur couleur à la composition chimique du sous-sol.

La forteresse de Srebrna Gora, le plus imposant bâtiment du genre en Europe et la plus grande attraction militaire de la région, présente un ensemble de manifestations comme le « Fortress Festival ». Il s’agit d’une reconstitution fidèle de la bataille de 1708, où les armées de Napoléon ont échoué dans leur tentative d’occuper la forteresse. La forteresse de Klodzko, qui vaut elle aussi la visite, quant à elle a succombé sous la pression des Français.

Comparé aux forteresses ou châteaux les Bledne Skaly sont un réel labyrinthe de cailloux et formations rocheuses se situant dans les Montagnes Tabulaires (Gory Stolowe) et crées selon la légende par les esprits de la montagne, les Liczyrzepa. C’est dans cet endroit que des épisodes du film Les chroniques de Narnia ont été tournés.

Le top en « Or » est clôturé par l’auberge PTTK « Na Szczelincu », érigé sur le flanc du plus haut sommet de la Montagne de la Table. Ici pas de chemin, par conséquent pas de voitures, mais un escalier de 665 marches pour l’atteindre. Les levers et couchers de soleil y sont spectaculaires, particulièrement lorsque les nuages sont à vos pieds.

Pour les amateurs d’adrénaline et de mystères

Le Chemin des Morts et l’unique cascade souterraine de Pologne sont à visiter dans la Mine Noire faisant partie de la Route Souterraine de la Mine d’Or à Zloty Stok.

Mine d’Or à Zloty Stok

La ville souterraine d’Osowka aurait pu servir de quartier général d’Hitler ou de lieu de production d’armes secrètes. Elle fait partie du projet Riese, le plan ambitieux minier de l’Allemagne nazie, commencé mais jamais achevé dans la Montagne de l’Ours. Il s’agit d’un mystérieux dédale de couloirs creusés par les prisonniers dès 1943 sous l’occupation allemande. Son but est resté vague jusqu’à ce jour. Certains pensent qu’il devait servir de quartier général pour Hitler, d’autres par contre estiment qu’il devait produire des armes secrètes. La visite se fait partiellement à pied et partiellement en barge et constitue une expérience fascinante et non moins sinistre.

Le château de Ksiaz – Il cacherait selon certains dans ses couloirs souterrains encore de nos jours le légendaire « train en or ». Le guide vous expliquera combien de vies humaines il a nécessité pour extraire l’uranium.

D’autres attractions

Les amateurs de ballade en plein air n’auront que l’embarras du choix en Basse-Silésie. Les cyclistes et amateurs de la cueillette de champignons choisiront les nombreuses forêts de Basse-Silésie, les pêcheurs et ornithologues de leur côté opteront pour la plus grande étendue de lacs du continent, le Stawy Milickie (les étangs de Milicz).

Vue à vol d'oiseau d'étangs de Milicz

La Basse-Silésie dispose du plus vaste réseau de pistes cyclables de Pologne : la partie MTB Sudety  qui s’étend de Srebrna Gora à Walbrzych comprend 200 km de pistes tant pour amateurs que professionnels, nommé Single Track Glacensis. D’autres circuits se trouvent au nord de Wroclaw et ont de vastes lacs comme décor.

Le parcours de trois heures dans les pas des premiers explorateurs vous mènera vers la Grotte de l’Ours. Sous l’égide de la Section de Spéléologie « Ours » vous aurez l’occasion de pénétrer dans la grotte masqué, habillé en conséquence et équipé de torches.

Les Montagne Tabulaires et le Parc National du même nom (Park Narodowy Gor Stolowych) sont fascinants par beau temps, mystérieux par temps de pluie ou brouillard. Les Montagnes Tabulaires font partie des montagnes sudètes et forment la frontière entre la Pologne et la Tchéquie. Elles ont pris forme il y a 70 millions d’années, suite à l’érosion. Les vues du sommet sont époustouflantes. On traverse des rochers, d’étroits passages et crevasses.

Certains sentiers  longent les montagnes Kaczawskie. Sur un des sommets des volcans endormis, 390 m au dessus du niveau de la mer, se dresse le château néogothique de Grodziec. C’est ici que se tient chaque année le « Tournoi des Chevaliers de Silésie ». Le château se trouve sur la Route Européenne des Châteaux et Palais, tout comme les châteaux de Kliczkow, Grodno et Chojnik, tous méritant votre attention. La plupart possèdent un spa. Une nourriture exquise est servie dans la célèbre porcelaine de Boleslawiec. (Château de Bunzlau).

La Basse-Silésie abrite encore beaucoup plus d’endroits secrets. Une raison de plus pour planifier dès à présent votre prochain voyage dans cette fantastique région.

Eglise de la Paix

L'église de Swidnica

Srebrna Gora

Srebrna Gora

Région sur internet

Plus d'articles

Wroclaw - la Venise PolonaiseWroclaw - Week-end à WroclawTOP 10 de WroclawLes nains de WroclawChâteau de Książ à Wałbrzych Les souterrains sous le château de Książ

Planifiez votre voyage

Je souhaite recevoir la newsletter