Warsaw 2.2 ºC
Nous contacter
Lodz - la Terre Promise

La capitale de la voïvodie Łódź est une ville surprenante, ancienne capitale de l’industrie textile, centre majeur des arts plastiques et cinématographiques, où l'histoire et la modernité offrent, en parfaite harmonie, de nombreuses attractions touristiques.

De quelle époque datent les anciennes usines? Où trouve-t-on les peintures murales les plus intéressantes? Pourquoi la compare-t-on à Hollywood ? Dans cette ville, située au cœur de la Pologne, les touristes trouveront des réponses à ces questions et bien plus.

Toutes les routes polonaises semblent conduire à Łódź - après tout, Łódź se trouve à l'intersection de deux autoroutes principales, A1 et A2. Pleine de contrastes, noyée dans la verdure, étonnante avec ses installations avant-gardistes – la ville de Łódź vit sa deuxième jeunesse. Bien qu'elle ait acquis les droits de cité sous le règne du roi Jagiełło, Łódź s’est épanouie à l’époque de l’industrialisation intense de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Au prix d’investissements énormes et du labeur colossal des Juifs, des Allemands, des Russes et des Polonais, elle devint le principal centre textile en Europe, comme l'a raconté avec tant de justesse le cinéaste Andrzej Wajda dans son film « La Terre de la grande promesse ». A côté des halles de production, les palais des fabricants ont été construits. Aujourd’hui ce sont les lieux qu’on visite, comme celui d’Izrael Poznanski à côté des bâtiments de son usine actuellement appelés « Manufaktura ».

Łódź est le complexe manufacturier le plus complet d’Europe. Le Palais Poznanski abrite le Musée de la Ville. Sur les friches de l’ancienne usine et des entrepôts a été bâtie l’immense Manufaktura, un lieu de prédilection pour les habitants de la ville et les touristes. Une galerie commerciale à plusieurs étages avec plus de 300 magasins, ainsi que des cafés, des pubs et des restaurants, des salles de sport, un casino, des discothèques et un aquarium ont été intégrés dans cet espace revitalisé. Sur place se trouvent le théâtre et 15 salles de cinéma, le Musée d'art contemporain MS2 et le Musée de l'Usine - centre éducatif interactif, retraçant l'histoire de ce lieu. En plus de ces attractions : un mur d'escalade, une piste de bowling, une plage avec des transats et un téléphérique tyrolien d'où vous pouvez voir l'ensemble de la Manufaktura à vol d'oiseau. Une autre vue exceptionnelle est possible grâce à la piscine en verre de l'hôtel d'Andel’s, située de façon inhabituelle à 25 m au-dessus du sol, à l'emplacement du réservoir historique d'incendie en fonte de l'ancienne filature Poznanski.

La rue Piotrkowska est aussi célèbre que la Manufaktura. C’est la plus longue rue polonaise ; la partie centrale de la rue est fermée à la circulation. Cette artère longue de 4 km, bordée de belles demeures bourgeoises est toujours animée avec des boutiques, des clubs, des pubs et des monuments d'artistes polonais célèbres dont le plus spectaculaire représente Artur Rubinstein (né en 1887 à Łódź) jouant du piano. La rue Piotrkowska regorge de vie jour et nuit tout au long de l'année, proposant des dizaines d'événements, dont le festival des arts de la rue et de la magie "Hokus Pokus", le festival Light Move, le festival des auteurs-compositeurs et Łódź des quatre cultures. Au numéro 76 un hommage est rendu aux personnalités du cinéma à travers l’allée des Etoiles, avec ses plaques gravées aux noms de grands cinéastes qui ont étudié le cinéma dans cette ville. Au 138/140 on retrouve OFF Piotrkowska avec ses restaurants, galeries et de nombreuses animations. Après tout, Łódź est souvent appelée la Mecque des hipsters ! A voir aussi le monument des habitants de Łódź au tournant du millénaire, et le Monument d'identité de Łódź.

La ville du cinéma
C’est à Łódź qu’a été créée en 1948 l’Ecole nationale supérieure de cinéma et de télévision, dont sont sortis des réalisateurs connus dans le monde entier : Andrzej Wajda, Krzysztof Kieślowski et Roman Polański. Ils étaient diplômés de "l'école de cinéma" de Łódź, qui est jusqu'à aujourd'hui une institution d'enseignement renommée mondialement. Les ruelles de la ville ont servi de décors pour la réalisation de plus de 200 films et séries.

C’est aussi à Łódź qu’a été créé le studio Se-ma-for, spécialisé dans la réalisation des films d’animation pour enfants, récompensé par deux Oscars. C’est dans ces studios qu’ont été réalisés "Pierre et le loup", "La Cathédrale" et "L'Histoire de la Pologne" de Tomek Bagiński, qui assuraient la promotion de la Pologne lors des expositions EXPO. Le musée de la cinématographie, consacré à l’histoire et aux techniques du cinéma fait référence à la tradition cinématographique de Łódź (actuellement fermée pour rénovation jusqu'à la fin de 2020).

Gare de Radegast
Par une colonne cassée, rappelant la cheminée du crématorium, se termine un tunnel commémoratif rempli de photographies des victimes de l'Holocauste. Il s'agit du fragment le plus dramatique de la Gare de Radegast - Umschlagplatz de Łódź, par lequel sont passés 145 mille personnes, principalement des Juifs, sur le chemin de la mort. Le bâtiment de la gare en bois avec une rangée de matzevot en arrière-plan abrite une maquette de Litzmannstadt ghetto, le ghetto de Łódź. Parmi 200 000 Juifs déportés très peu ont survécu. Ils sont commémorés par le Parc des Survivants avec le Monument aux Polonais Sauvant les Juifs et plus de 600 "arbres de mémoire" plantés par les survivants. Autres sites commémoratifs à visiter également : le cimetière juif (le plus grand de Pologne), le Monument au martyre des enfants et la forge des roms à l'endroit où les Allemands ont créé un camp pour les Tsiganes et les Sinti.

Des étoiles dans le ciel
Le planétarium le plus moderne de Pologne et le Centre des sciences et de la technologie sont situés sous le toit de l'EC1. Le complexe occupe les bâtiments rénovés de l'ancienne centrale électrique, puis la centrale thermique. En 2020, des expositions du Centre national de la culture cinématographique et du Centre de la bande dessinée et de la narration interactive seront inaugurées.

Peinture murale en trois dimensions
Plus de 150 peintures murales, de sculptures et d'installations artistiques faites de tiges, de pièces automobiles, de fragments de miroirs et de mousse sont regroupés dans la carte du street art de Łódź élaborée par l'Office du tourisme de Łódź. Les peintures murales de Łódź – graffiti grand format, qui ont déjà trouvé leur place dans le paysage de la ville, ont transformé la physionomie de Łódź. Elles sont connues non seulement en Pologne, mais dans le monde entier. Beaucoup sont nées lors du festival Galeria Urban Forms – l’un des cinq plus importants festivals de street art dans le monde. Grâce à lui, vous pouvez admirer sur les façades des bâtiments des œuvres d'art grand format. Leurs créateurs sont des artistes de rue célèbres en Pologne : Proembrion, M-City, Etam ainsi que des étrangers : Osgemeos, Eduardo Kobra, Inti, Aryz, Remed. Une peinture murale tridimensionnelle, unique en Pologne et troisième de ce genre au monde, de l’Italien Awera, se trouve sur le mur de l'immeuble ul. Rue Pomorska 93.

A quoi jouer ?
Les fans de glamping vivront une expérience inoubliable dans une bulle, c'est-à-dire une tente transparente en forme d'ampoule dans le parc paysager des Hauteurs de Łódź. Les amateurs de tourisme rétro choisiront la ligne historique de tramway touristique. Les amateurs des émotions fortes pourront les éprouver sur la piste de luge ouverte toute l'année au départ de Rudzka Góra.

En savoir plus sur le portail touristique de Łódź :

Planifiez votre voyage

Je souhaite recevoir la newsletter