Warsaw 22.2 ºC
Nous contacter
Alcools en Pologne (nos nalewki, hydromels et autres)

Une longue tradition de fabrication et de consommation de différents types d'alcools en Pologne remonte au début du Moyen Âge. Bières, vins, nalewki (sing. nalewka), eaux-de-vie ont toujours été présents sur nos tables. Les méthodes de production, les recettes et l'équipement utilisé dans le processus de fabrication des boissons alcoolisées ont changé et évolué au fil des siècles tout comme les goûts et les exigences des consommateurs quant aux certains types d'alcools. La bière, consommée autrefois même par des enfants au lieu d’eau contaminée, est maintenant une boisson réservée aux dégustateurs adultes. Ses différentes variétés sont fabriquées par de grandes brasseries industrielles ainsi que par des centaines de petites brasseries artisanales, où les brasseurs laissent libre cours à leur imagination dans leurs créations de bière. Les amateurs de bière découvriront l'histoire de la brasserie polonaise dans l'un des musées de la bière, par exemple à Żywiec, Tychy ou Poznań.

La viticulture, qui fleurissait déjà sur nos terres au début de l'ère chrétienne a été abandonnée pendant de nombreuses années à cause du changement climatique et ensuite à cause de la politique de l'État. Depuis quelques années, la culture de la vigne et la fabrication de vin sont en pleine renaissance. Zielona Góra est la région viticole traditionnelle. C’est ici que l’on peut découvrir dans le musée Muzeum Ziemi Lubuskiej l'histoire de la viticulture polonaise, les secrets de la fabrication du vin, les outils du travail des viticulteurs et une collection unique des têtes de Bacchus, le dieu du vin.

Ces dernières années, les régions du sud comme Podkarpackie, Małopolska et Świętokrzyskie sont devenues leaders dans la viticulture. Mais il existe également d'autres régions en Pologne, où l'on profite du microclimat local pour fabriquer le vin. Des sentiers viticoles sont créés pour les besoins de l'œnotourisme. Ils rassemblent les vignobles en un seul produit touristique et invitent à faire des visites accompagnées de dégustations, d’histoires sur la vinification avec la possibilité de faire du shopping dans les magasins des fabricants.

La vodka était également une boisson très appréciée et constituait un sujet digne d'une exposition muséale. A Łańcut, d'où proviennent les fameux rosolios, on a créé le musée de la distillerie Muzeum Gorzelnictwa dans le manoir historique du XIXe siècle, siège de la Fabryka Wódek Polmos Łańcut. La capitale en compte deux. Le premier, c’est le musée de la vodka polonaise Muzeum Polskiej Wódki, situé dans le bâtiment historique de l'institut de rectification à l’intérieur de Centrum Praskie Koneser dans le quartier Praga, à Varsovie. Le deuxième, le musée de la vodka Muzeum Wódki près de Plac Teatralny, possède une collection de plus de 10 000 objets exposés qui documentent l'histoire de la fabrication de vodka, l'histoire des familles des fabricants, l'impact des changements historiques sur l'industrie, avec une collection intéressante de bouteilles, verres, étiquettes, affiches et panneaux publicitaires.
Les femmes au foyer du village sont une véritable fontaine de connaissances sur les boissons alcoolisées. Elles organisent des concours et des tournois de nalewki aux saveurs très variées, préparés selon les recettes traditionnelles.

Nos ambassadeurs

Je souhaite recevoir la newsletter