1 EUR = 4.3 PLN

Le Musée POLIN, est un point de référence pour toute personne intéressée par le patrimoine des Juifs polonais ainsi que le symbole de revirement des relations entre les Juifs et les  Polonais.  Des centaines de milliers de Juifs arrivant chaque année en Pologne y trouvent des informations importantes à la découverte de leur propre histoire ainsi que celle de leur famille. Un des objectifs de POLIN est de renforcer l'identité juive au sein de la communauté des Juifs polonais par le soutien des initiatives locales et nationales renforçant une coexistence des deux communautés.

POLIN est avant tout, un lieu de rencontre des gens qui veulent mieux comprendre le passé et la culture juive moderne. Leur but est de traiter et de discuter sur les stéréotypes et réduire les phénomènes qui menacent le monde moderne, tels que la xénophobie et les préjugés nationalistes. Dans ce sens, ce musée est pour tout le monde qui promeut des idées d’ouverture, de tolérance et de vérité.

Le musée est construit sur le site symbolique du ghetto de Varsovie fondé par les Nazis lors de la deuxième guerre mondiale. Il a été inauguré par les présidents polonais et israélien et à ouvert ses portes au public en 2013, pour le 70e anniversaire de l’insurrection du ghetto de Varsovie.

Ce musée, comparable par sa dimension au Yad VaShem de Jérusalem ou au Mémorial de Washington, souligne aussi à quel point l’histoire de la Pologne et celle des juifs sont liées.
Juifs et Polonais partagent en effet 1 000 ans d’histoire, du Moyen Âge, où la Pologne faisait figure de terre promise, jusqu’à l’horreur de la Shoah. En 1939, plus de 3 millions de juifs vivaient en Pologne (soit la plus grande communauté du monde), tandis que Varsovie était le centre de la culture yiddish. Seuls 200 000 ont survécu à la folie nazie.
Polin se veut un musée-symbole : celui de la réconciliation de communautés dont l’histoire a été particulièrement mouvementée. Pendant la longue période du 15e au 18e siècle, la Pologne fut le havre de tolérance multiculturel et a accueilli jusqu’à 80 % de la population juive ce qui lui a valu le nom de « paradis des juifs ».
Se qualifiant de « musée de la vie », Polin témoigne d’une évolution des mentalités. Le bâtiment a été construit par la ville de Varsovie et le ministère polonais de la Culture, qui ont déboursé 42,5 millions d'euros. Son exposition permanente a été financée à hauteur de 33 millions d’euros par des mécènes privés, juifs de la diaspora et Polonais. Un formidable pari sur l’avenir, l’éducation et les futures générations.

Un édifice ultramoderne pour explorer le passé
Conçu par les architectes finlandais, le bâtiment impressionne par son architectureminimaliste et audacieuse. Il est constituée d’un rectangle, coupé par une grande brèche évoquant le passage de la mer Rouge par les juifs. On peut y voir aussi le symbole d’une histoire brisée par la Shoah.
Sa façade est recouverte de plaques de verre portant des lettres hébraïques et latines formant le mot « Polin », qui signifie en hébreu « Pologne », mais aussi « Repose-toi ici ». Selon la légende, les juifs, persécutés dans toute l’Europe au Moyen Âge, considérant ce nom comme un bon présage, auraient choisi de s’installer en Pologne. L’intérieur du musée, tout en rondeurs et sinuosités, évoque la chaleur et la bienveillance d’une terre d’accueil.

 
Visite de l’exposition permanente
L’exposition permanente raconte, sur plus de 4 200 m2, l’histoire de ce qui fut la plus grande communauté juive au monde, de l’an 1000 à nos jours, y compris dans ses aspects les plus sombres, comme l’antisémitisme de la société polonaise, les pogroms et la Shoah.
De nombreuses installations multimédia et sonores, des documents d’archives, des photographies, des films et des reconstitutions, ponctuent le déroulement de l’expo. Si l’on peut regretter la relative absence d’objets, certaines reconstitutions, comme celle de la coupole polychrome de la synagogue en bois de Gwozdziec (18e s.), sont époustouflantes.


Divisé en 8 sections, le parcours retrace l’installation et l’épanouissement des juifs dans la Pologne médiévale grâce à une législation favorable à la liberté de culte et à l’autonomie, avant de décrire la diversité de la vie juive dans le pays à l’âge d’or (16-18e s.), malgré la montée de l’antisémitisme qui s’amplifie sous la domination russe (1772-1914).
Ensuite, l’expo fait découvrir toute la richesse de la culture juive à Varsovie au début du 20e s, balayée par les nazis (qui extermineront 3 millions de juifs polonais) et le régime communiste d’après-guerre.
Chaque période est illustrée par les récits de témoins de l’époque. La présentation, à la fois chronologique et thématique, est extrêmement dense. Il est vivement conseillé, surtout si on est un néophyte, de se procurer un audio-guide pour visiter Polin.

Texte inspiré par Le Routard : www.routard.com

Le Musée de l’Histoire des Juifs de Pologne POLIN,  a reçu le prestigieux prix European Museum of the Year Award 2016.

Ce prix a été attribué en reconnaissance des efforts fournis à rendre l’atmosphère de cet endroit unique, une imagination sans limite de l’interprétation et la présentation de mille ans d'histoire commune entre les Juifs et les Polonais, ainsi que l'approche créative dans l’apprentissage et de la responsabilité sociale. POLIN a devancé 49 autres candidats provenant de 23 pays différents. Une distinction a été attribuée également au Centre européen de la solidarité à Gdansk qui a reçu le prix du Conseil de l'Europe (Council of Europe Museum Prize). La compétition pour le titre du Musée européen de l'année, a été lancée par la Commission européenne en 1977 dans le but de promouvoir les meilleurs musées européens et de les encourager à innover.


> Information sur la ville de Varsovie

> Information sur le musée

Planifiez votre voyage

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours

Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Organisation Polonaise de Tourisme à Bruxelles
Av. de la Renaissance 20 bte 25
1000 Bruxelles

Ouvert au public du mardi au jeudi, de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 16h00