Warsaw 13.9 ºC
Nous contacter
Wroclaw - la Venise polonaise

Depuis plus de mille ans Wroclaw se reflète dans les eaux de l’Oder. Portant les traces des règnes tchèque, allemand et polonais, Wroclaw est une ville véritablement européenne. La capitale de la Basse-Silésie, Wroclaw est le centre culturel, économique, universitaire et touristique le plus important du sud-ouest de la Pologne. Ses merveilleuses maisons, ses églises, l’université et une pléiade de lauréats du Prix Nobel, sont autant de témoignages de l’ancienne splendeur de Wroclaw.

La Venise polonaise

Avec ses 110 ponts routiers et passerelles qui relient les berges de l’Oder, Wroclaw est parfois appelée la Venise polonaise (seules : Venise, Amsterdam, Saint-Pétersbourg et Hambourg en comptent plus). A citer le pont Tumski avec ses balustrades turquoises alourdies par des centaines de cadenas d'amour - tout comme le Ponte Milvio à Rome, le pont des sorcières, le plus haut de Wrocław, à environ 45 mètres au-dessus du sol relie les tours de la cathédrale gothique de Sainte-Marie-Madeleine et offre une vue incroyable sur la ville. Mais c’est le pont de Grunwald ou Grunwaldzki qui depuis plus d’un siècle est le pont le plus reconnaissable de la ville. Sa structure novatrice impressionne de jour comme de nuit, quand son éclairage souligne la beauté de ses lignes.

Les témoins du passé

Au Ixe siècle, la forteresse construite à Ostrów Tumski (jadis île sur l’Oder) a donné naissance à Wroclaw. C’est la partie la plus ancienne de la ville avec ses précieux monuments du Moyen-âge : la cathédrale gothique Saint-Jean-Baptiste, une collégiale Sainte-Croix-et-Saint-Barthélemy, construite en brique, sur deux étages et le Musée de l’Archidiocèse. C’est dans ce musée qu’est gardé un superbe manuscrit, le Ksiega Henrykowska (Livre de Henrykow). Datant des XIIIe et XIVe s., on peut y lire le premier texte rédigé en polonais. Ce livre figure sur Le registre de la Mémoire du Monde de l'UNESCO.

Rynek - la place du Marché de la Vieille Ville offre un mélange parfait de bâtiments historiques, gothiques à l’origine, remaniés plus tard dans les styles Renaissance, baroque ou classique, et de ceux reconstruits après-guerre. L'une des plus grandes place d'Europe, c'est aussi l'une des plus belles ; une âme dynamique de la ville où la présence de musiciens ambulants est constante de jour comme de nuit, où les enseignes de nombreux restaurants attirent les passants gourmands ou affamés.

La plupart des maisons entourant la place du Rynek furent restaurées après 1945. La Maison baroque au Soleil d’Or (Kamienica pod Zlotym Sloncem) abrite le Musée de Pan Tadeusz (Muzeum Pana Tadeusza). Ce musée porte le nom d’un monument de la littérature polonaise, dont on peut voir là le manuscrit, mais pas seulement. Le chef d’œuvre d’Adam Mickiewicz sert de point de départ à une exposition interactive sur l’histoire et la culture de la Pologne. Les ombres des personnages en costumes de l'époque romantique se déplacent derrière les rideaux, après la tombée de la nuit derrière les rideaux en invitant les passants à leur rendre visite. L'ancien hôtel de ville, maintes fois remanié, de style gothique tardif est le siège du musée d'art bourgeois (Muzeum Sztuki Mieszczanskiej) et dans son sous-sol, se trouve le plus ancien bar d'Europe.

Le quartier des Quatre Dénominations, connu aussi sous le nom de quartier de Respect mutuel où quartier des Quatre Temples, mérite le détour. Le témoignage du climat de tolérance, quatre lieux de culte à moins de trois cent mètres les uns des autres s’y trouvent : l’église orthodoxe de la Nativité de la Théotokos, l’église catholique Saint-Antoine-de-Padou, l’église évangélique de la Divine Providence et la synagogue de la Cigogne blanche. Cet ancien quartier plein de charme n'est pas seulement un lieu de coexistence de quatre religions, mais aussi un centre de clubbing.

Construite en béton armé, la Halle du Centenaire (Hala Stulecia) est une œuvre révolutionnaire dans l’histoire de l’architecture mondiale. Inscrite en 2006 sur la liste du Patrimoine de l’UNESCO, elle fait la fierté des habitants de la ville. Avec ses 23 mètres de hauteur, sa coupole est couronnée d’une lanterne en verre et acier. C’est à cet endroit que le héros des romans policiers de Marek Krajewski (traduit en France), le policier Eberhard Mock fait ses débuts en tant qu’enquêteur sur les plus grands crimes. En 2009, on a construit devant la Halle une fontaine où sont synchronisés 300 jets d’eau, éclairage (800 sources de lumière) et son. C’est la plus grande fontaine de Pologne et l'une des plus grandes d'Europe.

Le Panorama de la bataille de Racławice (Panorama Raclawicka) est une attraction unique dans son genre. C’est un tableau monumental, peint par un groupe d'artistes dirigés par Wojciech Kossak et Jan Styka. Ce tableau circulaire de 114 mètres de long et 15 mètres de haut, représente la bataille qui opposa Polonais et Russes en 1794. La décoration du pavillon ovale qui abrite le tableau (la rotonde) et les effets lumineux donnent à cette peinture une troisième dimension.

Pour un véritable aperçu de l'histoire de la ville, il est utile de visiter l'exposition « 1000 ans de Wrocław » au Musée historique, situé dans le Palais Royal entouré de magnifiques jardins baroques. L’Université de Wroclaw fondée en 1702 par l’empereur Léopold Ier, recèle aussi des trésors : une perles du baroque de la Basse-Silésie, la salle Léopoldine (Aula Leopoldina), impressionnante salle baroque du XVIIIe s. et un observatoire astronomique dans la Tour Mathématique, avec des instruments inestimables comme le globe terrestre d'il y a 500 ans.

Proche de la nature

Des bateaux-mouches partent du centre ville vers le jardin zoologique de Wrocław. Fondé en 1865, c’est l’un des plus anciens d’Europe et le plus grand en nombre d'animaux. On peut y découvrir une faune variée ou encore visiter le pavillon des papillons, reptiles et amphibiens. Ouvert en 2014 l’Afrykarium, est consacré aux milieux aquatiques, d’une grande partie de l’Afrique. Le visiteur voit évoluer, dans de grands aquariums de 15 mln de litres d’eau, les 260 espèces de poissons du monde entier : les raies et les requins, mais aussi tortues, manchots, hippopotames, crocodiles ; dans les forêts tropicales chantent les oiseaux. Le parc Szczytnicki, qui est situé à proximité, est connu par son jardin japonais créé en 1913 et remodelé en 1997, avec une petite architecture traditionnelle du pays du Soleil-Levant.

Inauguré en 2015 l’Hydropolis est un centre d’éducation écologique axé sur le thème de l’eau. C'est l'un des centres les plus modernes d'Europe, dans lequel de nombreuses technologies multimédias, installations interactives, répliques et modèles sont conçus pour montrer l'eau sous différentes perspectives. Le parcours propose 9 thèmes : l’eau et la Terre, la vie dans les profondeurs, l’utilisation de l’eau par homme, sa symbolique dans différentes religions… On peut y apprendre que la longueur du réseau d'approvisionnement en eau de Wrocław est égale à la distance entre la capitale de la Basse Silésie et Madrid, ou encore qu’en 2050 il y aura dans les océans plus de plastique que de poissons.

Lieux, fêtes et saveurs

Les visiteurs arrivant à Wroclaw peuvent choisir parmi plusieurs itinéraires thématiques pour découvrir la ville: les sites historiques militaires, sur les pas d'Eberhard Mock, l’itinéraire cinématographique de Wrocław, le Street art à Wrocław. Tous les itinéraires sont à, retrouver sur le site de la ville https://visitwroclaw.eu/en 
La proposition la plus originale est cependant celle qui vous présente les lutins locaux ; ils ne seraient pas loin de 400 à se retrouver dans les rues de Wrocław. Le plus souvent en bronze et haut d’une trentaine de centimètres, ils sont partout dans la ville. Ils ont même leur propre site Internet: http://krasnale.pl/en  A l’Office de Tourisme vous trouverez des souvenirs et des bonbons faisant référence aux petits lutins.

Wroclaw peut se visiter du côté de l’Oder, en naviguant en bateau, en kayak, en pédalo, en bateau à moteur ou en catamaran. Une autre manière de traverser la rivière est possible par le téléphérique Polinka ; on vous propose également un tour en vélo ou en melex (petite voiture électrique).

Les attractions de Wrocław ne s'arrêtent pas là. Elue Capitale européenne de la culture en 2016, la ville regorge d'événements culturels. A citer les festivals les plus connus: Wratislavia Cantans pour la musique, New Horizons pour le film ou encore le Festival du roman policier. Les amateurs de culture trouveront de nombreuses galeries d'art, musées, théâtres, l'opéra et le Forum National de Musique, dont la conception acoustique est l'œuvre de spécialistes de New York.

Wrocław est une ville aux saveurs nombreuses, et s’il ne fallait en choisir qu’une, ce serait le pain d’épices. Il est impossible de quitter la ville sans goûter à cette spécialité. En Silésie, la tradition de fabrication de pain d’épices remonte au XIIIe siècle ; c'est donc la plus ancienne d'Europe centrale. À la Boulangerie de Wroclaw, près de la place du Marché, vous pouvez les goûter ou même apprendre à les préparer dans un atelier.

En savoir plus sur le site touristique de Wrocław :

A lire aussi

Wroclaw – la ville des lutins Halle du Centenaire de Wroclaw - harmonie des matériaux et de la formeDolny Slask - la Basse SilésieHydropolis, tout sur l'eau à Wrocław

Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Office National Polonais de Tourisme
10 rue Saint-Augustin
75002 Paris
tél.: 01 42 44 19 00