Warsaw 2.2 ºC
Nous contacter
Lublin - au point de contact de différentes cultures

Centre universitaire, économique et culturel de l’est de la Pologne, Lublin, capitale de la province de Lublin, attire les visiteurs par son histoire, ses musées, ses monuments, les saveurs de sa cuisine traditionnelle et les légendes cachées dans les rues, les ruelles et les murs des vieilles maisons ...

Lublin - Ville d’histoire

Pendant des siècles, Lublin fut une ville clé des relations entre la Pologne et la Lituanie, qui s’y unirent en 1569 en un seul Etat. Cet événement a eu lieu dans les murs du château de l'époque de Casimir le Grand, détruit à la suite des guerres au XVIIe siècle. À sa place un autre château a été construit, dans le style néo-gothique anglais. Il fut pendant 128 ans le siège d’une prison. Actuellement c’est le Musée de Lublin, qui y a trouvé son siège et qui est l’un des monuments les plus visités de la ville.
C’est ici encore, en novembre 1918, que fut formé le premier gouvernement de la Pologne indépendante qui confia rapidement les rênes du pays à Jozef Pilsudski, et que les Soviétiques installèrent un gouvernement communiste provisoire en juillet 1944. Enfin, Lublin serait le berceau du mouvement Solidarité, car la longue grève qui secoua le pays en 1980 et conduisit aux accords de Gdansk a commencé à Lublin.

Au pied du château, sur la place du Château, se déroule parfois le principal spectacle du festival Carnaval des Sztuk-Mistrzów (sztukmistrz signifie magicien, allusion au titre du roman d’I. B. Singer). Cet événement phare de la ville, organisé dans les rues de la Vieille Ville, de Krakowskie Przedmieście et sur la Place Litewski, est une véritable célébration des artistes de cirque, prestidigitateurs, jongleurs, danseurs, cracheurs de feu et musiciens ambulants. Krakowskie Przedmieście, rue représentative de Lublin, est le lieu préféré de rencontres et de divertissement des habitants de la ville et des touristes. Ils peuvent choisir parmi les multiples cafés, caves artistiques et restaurants, ou encore la fameuse pâtisserie de Semadeni, qui existe depuis 160 ans.

A ne pas manquer : La Vieille Ville a conservé son ordonnance urbanistique médiévale, avec de nombreuses églises, demeures anciennes et portes de ville ainsi que le Château royal avec la splendide chapelle de la Sainte Trinité du XIVe siècle, décorée de fresques ruthène-byzantines uniques. La vieille ville de Lublin est l’un des ensembles les mieux conservés de la vieille architecture urbaine avec 70 % de bâtiments originaux, ses maisons richement décorées et, au milieu de la Grand-Place, l’édifice de l’ancien hôtel de ville, qui fut autrefois le siège de la Cour de la Couronne, et entouré d’immeubles dont l’origine remonte au XVe siècle. Cette partie historique de Lublin émerveille le visiteur par les ornements colorés des maisons Renaissance et Classicistes mais aussi par les saveurs des plats régionaux dans de nombreux restaurants et l’ambiance des nombreux cafés. On y décompte 110 monuments. A citer l'ancien Hôtel de ville et la basilique des Dominicains. Gothique à l’origine, elle fut remaniée à la Renaissance, après le grand incendie qui ravagea la ville en 1575 ; on peut y voir justement le tableau "Incendie de la ville de Lublin" ainsi que les magnifiques chapelles de familles Tyszkiewicz et Firlej. Il convient de citer aussi l'ancien théâtre, le plus ancien de Pologne après celui de Cracovie, avec un répertoire interdisciplinaire et dynamique.

Sur la Place de la Cathédrale se dresse l'Archicathédrale Saint-Jean Baptiste et Saint-Jean l’Evangéliste. Cet imposant et le plus grand édifice religieux de Lublin a été bâti entre 1586 et 1626 dans un style Renaissance baroque et d’après les plans de l’église du Gesu de Rome. Cet édifice est décoré des célèbres et authentiques polychromes de Józef Meyer, peintre de la cour du roi Auguste III Sas. Le tableau de la Mère de Dieu pleurant est l’objet du culte, copie du tableau de sanctuaire de Jasna Góra à Czestochowa, sur laquelle des larmes sont apparues le 3 juillet 1949 (les témoins qui ont vu ce "miracle de Lublin" ont été soumis à une sévère répression des autorités staliniennes). Dans une sacristie acoustique, les mots chuchotés dans un coin peuvent être parfaitement entendus dans l'autre. Unique dans l’église,un petit musée abrite le Trésor, rempli d'objets de culte d'une valeur inestimable. Selon Wojciech Górski, l'auteur de livres sur Lublin: "celui qui n'a pas vu le Trésor ne connaît pas Lublin". De style néogothique, la Tour des Mathurins, à côté de la cathédrale, monte à 65 m vers le haut avec une terrasse garantissant une vue panoramique sur la ville. Juste derrière la tour se trouve une pierre de malheur qui a servi à couper la tête d'un homme innocent, elle émet donc toujours de mauvaises ondes.

La Maison de la famille Lubomelski, de style Renaissance (1540) abrite en sous-sol un musée la Cave Pod Fortuna. Répartie en 9 salles, l’exposition interactive est consacrée à la ville, son patrimoine, son histoire et décrit la vie quotidienne des habitants au XVIe s. L’ancienne cuverie a conservé ses peintures polychromes dédiées à la mythologie et aux plaisirs de la vie.

Deux portes et les rois

Deux portes mènent à la Vieille Ville par des côtés opposés : La porte de Cracovie – symbole architectural gothique de la ville. Elle est un témoignage des remparts qui entouraient la ville au XIVe siècle. Surmontée d'une tour blanche avec un toit pointu, ses intérieurs abritent le Musée historique de Lublin.
La deuxième porte, celle de Grodzka, construite au XIVe s. appelée autrefois « «juive », est le symbole de la séparation entre les quartiers catholique et juif.
Aux XVIe et XVIIe siècles, après que le roi Stefan Batory ait établi le seul parlement juif d'Europe appelé le Conseil des quatre terres, Lublin était le siège de la plus forte communauté juive en Pologne. Isaak Bashevis Singer, lauréat du Prix Nobel de littérature, a immortalisé l’atmosphère du passé dans son roman « Le Magicien de Lublin ». La Yeshiva Chachmei qui existait dans la ville jusqu’à la seconde guerre Mondiale était considérée comme la meilleure école talmudique dans le monde. Le premier recensement de 1550 dénombrait 840 juifs à Lublin. En 1939, ils étaient 42 830 ; seuls 8 000 ont survécu à la Guerre et aux camps d’extermination. Il ne reste aujourd’hui qu’une vingtaine de ces survivants. Situé à 4 km au sud-est de Lublin, Majdanek fut l’un des plus grands camps de la mort en Europe. Une exposition très sobre et un petit cinéma où passent des documentaires complètent la visite.

Ce à quoi ressemblait le quartier juif est représenté par une maquette de la partie désormais inexistante de la ville, installée dans le Centre NN Théâtre-Porte Grodzka. Des photographies de cette époque peuvent également être vues à l'hôtel Alter et à la Yeshiva avec deux cimetières juifs préservés. Pour ceux qui s'intéressent à la culture et à l'histoire juive, il existe un itinéraire thématique: Sur les pas des Juifs de Lublin, qui relie 13 sites importants liés à cette histoire.

Une curiosité qui échappe aux touristes est une série de portraits des rois polonais sur les murs du Séminaire théologique métropolitain, seulement partiellement visible de la rue.

Les attractions de Lublin ne se limitent pas à la Vieille Ville. La fontaine multimédia embellit la plus grande place de la ville - la Place Lituanienne. De nombreux bancs invitent à la détente et aux spectacles de nombreux autres événements qui s'y déroulent. On y remarque aussi les monuments: du maréchal Józef Piłsudski, du soldat inconnu, de la Constitution du 3 mai ainsi que l’obélisque commémorant la signature de l'acte de l'Union polono-lituanienne en 1569.

« La Ruche artistique » de la ville est une attraction de terrasses situées sur le toit du Centre des rencontres des cultures CSK sur la place Teatralny. CSK est l'organisateur de représentations théâtrales, d'opéras, de concerts, de conférences et de projections de films. CSK dispose également d'espaces d'exposition et des salles de spectacles.

Brasserie Perła, rue Bernardyńska, est un monument unique de l'industrie de Lublin. Les anciens intérieurs du monastère et de l'église des Pères réformés ont été adaptés aux besoins de la production de bière qui a eu lieu dans les années 1846 - 2001. Au cours de la visite de la Brasserie, d'environ une heure, on apprend l'histoire de la brasserie et les secrets du brassage, l’évolution de la forme des bouteilles et des étiquettes. Une dégustation est prévue en fin de parcours.

Tout au long de l’année Lublin propose à ses visiteurs le calendrier de nombreuses manifestations culturelles telles que: la Nuit de la culture, The Different Sounds Art’n’Music Festival, le Festival des légendes de Lublin, la Foire Jagellon et le Festival européen du goût.
Lublin, avec son offre de théâtres, galeries, musées, philharmonie, opéra est le centre de la vie culturelle de cette partie de la Pologne. C’est la capitale de festivals internationaux connus qui se déroulent en ville pendant pratiquement toute l’année.

Pour en savoir plus, consulter le site de l'office de tourisme : www.lublintravel.pl 

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Office National Polonais de Tourisme
10 rue Saint-Augustin
75002 Paris
tél.: 01 42 44 19 00