1 EUR = 4.27 PLN

Dès le début de l'histoire de la Pologne, la colline du Wawel à Cracovie était le centre du pouvoir laïque et ecclésiastique. En l'an 1000 l'évêché fut institué à Cracovie, et peu après la première cathédrale fut élevée au Wawel. Le château servit de résidence aux souverains de la Pologne à partir du milieu du XIe s. jusqu'au début du XVIIe. Le bâtiment actuel comprend des fragments romans et d'importantes parties gothiques. Son aspect actuel date principalement de la période (env.1504-1535) du règne d'Alexandre Jagellon (1501-1506) et de Sigismond le Vieux (1506-1548). La construction du château renaissance a été commencée par Eberhard Rosemberger, maître en maçonnerie et par François de Florence, auteur des galeries et des éléments décoratifs en pierre. Leurs travaux ont été continués par le maître Benedykt et par Bartolomeo Berrecci de Florence. L'oeuvre de ces artistes constitue l'un des plus imposants monuments de l'architecture renaissance en Europe.

Les salles de la résidence renaissance du Wawel étaient pourvues d'une décoration royale qui comportait un fil directeur symbolique et homogène. Il reflétait la gloire et la vertu du maître du Wawel et de la Pologne, dangereux pour les ennemis, indulgent pour ses sujets, sage et pieux. Certains éléments demeurent, comme des frises peintes, des plafonds en bois, des encadrements de portes sculptés. La décoration du plafond de la Salle des Députés, des têtes humaines sculptées et peintes, forme le fragment le plus original. Le trésor du château constitue la collection des tapisseries flamandes du roi Sigismond Auguste.

Aujourd’hui le Château Royal du Wawel est un musée qui a le caractère de résidence historique. Il possède quelques sections spécifiques et deux départements en dehors de Cracovie: l'un le château renaissance de Pieskowa Skala avec une exposition présentant l'art européen du XVe au XIXe s. et l'autre le manoir de Stryszów, l'exemple typique d'une modeste résidence polonaise campagnarde, situé dans un beau paysage au pied de la montagne. Son exposition permanente montre un intérieur propre au XIXe s. Dans le manoir on organise aussi des expositions temporaires.

Expositions permanentes sur la colline du Wawel
Chambres Royales: salles historiques, collections des tapisseries de Sigismond Auguste, portraits des rois, meubles italiens renaissance, peintures italiennes et hollandaises du XVe au XVIIe s. 
Appartements privés du roi 
Trésor de la Couronne et Salles d'armes anciennes: objets ayant appartenu aux rois (regalia), orfèvrerie, armes précieuses, harnais de parade, armement polonais et armement de l'Ouest de l'Europe 
L'Art Oriental: tentes et bannières turques, armement turc et persan, tapis, céramique chinoise et japonaise 
Le Wawel Disparu: réserve archéologique et architectonique dans le bâtiment des anciennes cuisines royales, rotonde - église Saint-Félix-et-Saint-Adaucte, objets liés à l'histoire de la colline du Wawel, carreaux de poêle des XVIe et XVIIe s. 
La Grotte du Dragon: La grotte du dragon - grotte karstique à laquelle est liée une belle légende du dragon du Wawel.

Lien : 

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours

Je souhaite recevoir la newsletter