Warsaw 2.2 ºC
Nous contacter
Plus près des cieux...

D’où peut-on regarder la terre ? Du haut des montagnes bien sûr. Pour se promener dans les montagnes il suffit d’un sac à dos, d’un sac de couchage et de bonnes chaussures. La nourriture et la tente ne seront pas utiles : les refuges et gîtes offrent la possibilité d'hébergement et de restauration.  Et la forme viendra en cours de route...

Toutes les région de montagne disposent d'une infrastructure d'hébergement variée, à partir des refuges au confort spartiate, jusqu'aux hôtels de luxe. Vous y trouverez également des guides expérimentés, des remontées mécaniques de tout genre ainsi que de nombreuses attractions touristiques. Les itinéraires d'altitude sont bien tracés et balisés.

Au Sud du pays s'élèvent entre autres les Tatras, l'unique chaîne montagneuse de type alpin en Pologne avec sa capitale Zakopane. Les Beskides sont des montagnes de flysch, aux versants peu inclinés couverts de belles forêts, de champs et des baies formées dans des vallées. La chaîne calcaire les Pieniny, où les gorges du Dunajec constituent un monument naturel à l'échelle mondiale est de nature différente.

Les centaines de kilomètres des itinéraires de randonnées sont très bien balisés. On peut monter par n’importe quel côté à chaque sommet. Par exemple, l'itinéraire Glowny Szlak Beskidzki (Itinéraire des Beskides) s’étend à travers la partie polonaise des Carpates et permet de découvrir presque tous les itinéraires de randonnées des Beskides. Il faut compter 3 semaines pour faire un parcours en entier de Ustrzyk Gorny à Wisla.

Incontournable Zakopane - surnommé le « Chamonix » polonais est le point de départ de multiples randonnées dans les Tatras, dans un décor naturel exceptionnel où coexistent sommets arrondis et crêtes tranchantes.

Des chemins de randonnée, au tracé particulièrement intéressant, permettent aux touristes, même parmi les moins chevronnés, de suivre les crêtes des Monts Bieszczady et de la chaîne des Basse Beskide (Beskid Niski). Même si on atteint assez facilement et rapidement le plus haut sommet des Bieszczady, à savoir Tarnice, la montée reste très ardue. Néanmoins, le paysage en vaut vraiment la peine.

Les monts Beskid Niski sont beaucoup plus facile. Ils offrent une vue sur le village pittoresque, Wisloka, où on poli toujours les toits des églises orthodoxes et les vitres de naphtaline. On peut diversifier sa promenade dans les Beskid Sadecki en faisant une descente de la rivière Poprada, en visitant les tranchées de la confédération ‘Barska’ ou les eaux minérales de Krynica Gorska.

Les monts Gorce ont une taille pas très imposante mais sont en forme d’étoiles (on peu les traverser entièrement en une seule journée). De belles sensations sont à prévoir lorsqu’on gravit les deux monts les plus élevés dans les Beskid Zywiecki : les monts Babia Gora et Pilska (seconde chaîne de montagnes après les Tatras dans les Carpates polonaises). On en oublie même la froideur du vent. Ici on est vraiment près du ciel.

Dans les Sudètes, ce sont les Karkonosze qui sont mises à l’honneur, en particulier Sniezne Kotly avec leurs précipices, pics, gouffres,… résultats d’un glacier et le mont le plus élevé de la chaîne : Sniezka.

Quant aux Gory Stolowe (les Monts Tabulaires), elles offrent une vue féerique avec ses monts en forme de champignons, massues, flèches et barrières de grès.

A lire aussi

Parc national de BieszczadyParc national de KarkonoszeParc national des monts Tabulaires Parc national des Piénines Parc national des TatrasParc national du mont MaguraParc national des Gorce

Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Office National Polonais de Tourisme
10 rue Saint-Augustin
75002 Paris
tél.: 01 42 44 19 00