1 EUR = 4.3 PLN

cutume_540.jpgUne ancienne tradition veut que l’on accueille les invités avec du pain. De cette tradition, la Pologne a gardé le sens de l’hospitalité. Même si elle peut faire sourire, cet aspect est très présent et constitue une part importante de l’identité polonaise.

En venant en Pologne il faut s’attendre à ne pas toujours être compris. Mais il ne faut pas s’en préoccuper plus que ça car les personnes souhaitant communiquer avec vous ne manqueront pas, peu importe le degré de compréhension mutuelle. De plus, l’hospitalité et les traditions locales compenseront largement ces petits désagréments linguistiques.

Les traditions en Pologne

Lorsque vous vous apprêtez à rendre visite à une famille polonaise vous devez avoir à l’esprit les us et coutumes suivants :

1. Lors de votre première visite, votre hôte vous proposera probablement des chaussons à mettre avant de pénétrer chez lui…
2. Si vous avez été invité pour un déjeuner ou pour un dîner, il vaut mieux s’y rendre le ventre vide pour pouvoir apprécier les nombreux plats, souvent copieux de la cuisine traditionnelle polonaise, dont le fameux pot-au-feu aux nouilles, les filets de porc panés accompagné de choux et de pommes de terre ou encore, pour terminer ce repas le gâteau au fromage et les différentes boissons alcoolisées, souvent faits maison.
3. Si vous ne buvez pas d’alcool, il ne vous suffira pas de le mentionner, encore faudra-t-il le proclamer haut et fort pour que l’on vous entende.
4. Le baise main est encore assez répandu pour saluer les dames même s’il est davantage propre à l’ancienne génération et s’il constitue un moyen assez formel de dire bonjour.
5. Si vous allez au restaurant, vous pouvez laisser un pourboire de l’ordre de 10 % du prix de l’addition. Les pourboires ne sont pas compris dans l’addition.
6. Et bien évidement les règles de savoir vivre en usage dans les transports en commun telles que laisser la place assise aux personnes âgées ou encore la priorité aux femmes...

Les traditions typiquement polonaises ne manquent pas. Il est bon de savoir que les Polonais sont un peuple chaleureux et serviable.

La Pologne est un pays profondément catholique (plus de 95 % de la population) et les fêtes religieuses, particulièrement Noël et Pâques, sont célébrées souvent en famille pendant deux ou trois jours.

  • Tolérance

Il n'y a jamais eu de guerres de religion en Pologne. Catholiques dans leur majorité, les Polonais vivent cependant en harmonie avec les fidèles des autres religions existant en Pologne.

Les protestants sont présents dans notre pays depuis des centaines d'années et contribuent à la création de la culture polonaise. La statue de Martin Luther à Biesko-Biala et le cimetière de Wschowa, où reposent des luthériens et des calvinistes, sont des témoignages évidents du passé. Les communautés évangéliques sont signifiatives dans des villes du sud et de l'ouest de la Pologne.

L'implantation des Juifs en Pologne commença dès le XIIIe siècle, et c'est en Pologne qui vivait - jusqu'à la Seconde Guerre mondiale - la plus grande communauté juive d'Europe. Nombre d'entre eux, issus des familles Rubinstein, Natanson, Kronenberg ou Epstein, sont des personnages illustres de l'art, de la science et de l'économie de notre pays. Le riche itinéraire polonais de la culture juive mène de Tykocin et Varsovie à Lezajsk et Lublin, de Cracovie et Lesko à Bobowa.

Les orthodoxes occupent depuis des siècles la partie orientale de la Pologne et constituent de nos jours l'une des plus grandes communqutés religieuses du pays.

Les Tatares sont installés en Pologne depuis 600 ans. Tout en conservant leur autonomie culturelle et la religion musulmane, ils sont des citoyens à part entière de la République polonaise.

  • Caractère polonais

Le polonais a d'un coté un grand héritage historique, avec ses traditions, ses marques spécifiques et ses qualités et défauts culturels, et de l'autre, c’est un grand individualiste. Le polonais n'essaye pas d'être original – il est original !

Le caractère polonais est un mélange d'hospitalité, de nonchalance, de tradition sarmate et d'un complexe d'infériorité pas toujours justifié.

Le polonais - surtout jeune – se caractérise par une ambition toujours plus grande d'acquisition de connaissances, car comme on ne le souligne pas assez souvent, le polonais prend un grand soin de son éducation.
Mais quelque chose est encore restée de la culture sarmate. Il y a là, tout au moins un énorme individualisme, un très large désintéressement, une nonchalance, et un sens de l'humour assez spécifique et très développé
Le polonais à un grand sens de l'honneur, ce qui signifie aussi un très grand sens de sa propre dignité.
Il est parfois hyper réactif, et montre aussi trop de bravoure dans son comportement.
Tout cela donne donc des couleurs à son caractère.
En fréquentant les polonais, on ne peut pas s'ennuyer, car le polonais aime parler de lui-même, de sa famille, de ses rêves et de la Pologne.

Et surtout, il est prédisposé à l'écoute. Si l'on ajoute à cela une table bien garnie et une bonne compagnie, le polonais - étant dans son élément - contamine les autres nationalités par son enthousiasme et son espoir éternel, car selon lui “ si maintenant ce n'est pas encore comme il faut, un jour cela doit l'être”.

  • Gays et lesbiens

En Pologne, la tolérance à l'encontre des minorités sexuelles est de plus en plus grande. Plus particulièrement parmi les jeunes générations, qui vivent dans les grandes agglomérations.
De plus, le droit polonais protège des discriminations.

Le contexte juridique
La Pologne appartient à un petit nombre de pays dans lesquels l'homosexualité n'a jamais été condamnée par la loi, à l'exception des années 1835-1932, c'est à dire quand sur le sol polonais le droit de l'occupant était en vigueur ou quelques années après l'acquisition de l'indépendance.
De nombreux partis politiques de gauche, déclarent leur soutien aux minorités homosexuelles. Contrairement à leurs collègues de droite.
La constitution polonaise garantie à tous les citoyens l'égalité face à la loi et interdit toute discrimination de quelque raison que ce soit.
Cela concerne aussi les homosexuels.
Cependant, en ce qui concerne la légalisation des couples de même sexe, en Pologne cette possibilité - cela concerne de la même manière le mariage, tout comme la possibilité d'adopter des enfants par un couple homosexuel – n’est pas envisageable pour le moment.

L'homosexualité au quotidien
Les jeunes, mieux éduqués, et les habitants des grandes villes sont de plus en plus tolérants vis a vis à des minorités homosexuelles.
Cela peut se remarquer plus particulièrement dans la capitale, où, à coté d'une grande quantité de bars et de restaurants destinés aux homosexuels et aux lesbiennes, il y a beaucoup d'endroits se déclarant gay-friendly.
La même situation concerne aussi Cracovie, Lodz, Wroclaw, Poznan, Katowice et Gdansk-Gdynia-Sopot.
En Pologne, il est possible de trouver des revues et des sites internet orientés vers la communauté homosexuelle. De nombreuses organisations soutiennent ces communautés, défendent leurs droits et font tout leur possible pour accroître la tolérance à leur égard.
Des parades de l'égalité (Gay-Pride) sont organisées régulièrement. De nombreux portails internet existent aussi pour les personnes qui s’y intéressent.

 

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours
Je souhaite recevoir la newsletter