1 EUR = 4.3 PLN

Le Parc Łazienki est le plus grand parc de Varsovie avec ses soixante-seize hectares. Il se situe dans le quartier des ambassades, le long de Aleje Ujazdowskie, qui était la Route Royale, reliant le Château Royal et la résidence de Wilanow. Inutile de partir loin quand la nature est à portée de mains.

Une histoire longue de plusieurs siècles...
Bien que les premiers documents écrits de Varsovie rapportent l'existence de forteresses en bois sur l'emplacement actuel du parc depuis le XIIème siècle, il faut attendre le début du XVIIème, et le règne du roi Sigismund Auguste III Wasa pour que le premier palais en briques soit construit, le Château Ujazdow. En 1674, le nouveau propriétaire des lieux, le maréchal de la couronne Stanislaw Herakliusz Lubomirski, d'après les projets de l'architecte Tylman de Gameren, fait construire deux pavillons, l'Ermitage et le Bain, dans un style baroque. C'est ce dernier qui donnera son nom au parc – Łazieńki - « Łaźnię » signifiant « bains » en polonais.

Le parc connaît l'apogée de sa splendeur à l'époque de Stanisław Auguste Poniatowski, qui, en l'achetant, avait l'intention de s'y faire construire une résidence d'été. Les meilleurs architectes, peintres et sculpteurs royaux travaillèrent des années à cette réalisation. C'est ainsi que l'italo-polonais, Domenico Merlini, s'est vu confier la tâche de dessiner le château, accompagné de Jan Chrystian Kamsetzer pour la décoration intérieure et de Jan Chrystian Schuch à la supervision des jardins. De leurs efforts, associés à la participation active du roi, un vaste parc et un palais virent le jour, comme symbole de la nouvelle conception de la demeure suburbaine, caractérisée par la présence dans un parc de plusieurs pavillons indépendants remplissant des fonctions différentes.

… qui a donné un grand parc, riche de nombreuses curiosités architecturales...

Le roi s'est d'abord attaqué à la rénovation du Bain baroque, avant de lui faire connaître les agrandissements successifs, qui font aujourd'hui du Palais sur l'eau, le bâtiment central du parc. Statues et bas-reliefs de personnages mythologiques, colonnes à la romaine, représentations de quatre rois polonais chers à Stanislas Auguste ou encore bustes de trois empereurs romains – Titus, Trajan et Marc Aurèle – auxquels fait allusion l'inscription de la frise « Des exemples pour le monde » sont autant d'éléments décoratifs, qui sonnent comme une ode à la grandeur.

En outre, dispersés dans le parc, vous pourrez observer successivement le Théâtre romain, la Maison Blanche, le Palais Myślewicki ou l'Ancienne Orangerie. Le Belvédère, ainsi que le Temple de Sibylle et la Nouvelle Orangerie, bien que situés hors du parc Łazienki actuel, sont à découvrir également. Enfin, vous ne pouvez ou ne devez pas rater l'imposant monument de Frédéric Chopin, un des plus célèbres du parc, mais qui a connu une histoire tumultueuse. En effet, il aura fallu cinquante ans pour que l'idée, qui était de rendre hommage à l'artiste, soit enfin réalisée, freinée à de multiples reprises par des défauts de financement ou la Première Guerre Mondiale. Érigée en 1926, elle sera le premier monument de Varsovie abattu par les nazis pendant la deuxième guerre, la musique du compositeur ayant été interdite.

… où les activités variées ne manquent pas !

De son jardin botanique (où vous pourrez découvrir un arboretum, une roseraie et de nombreuses plantes médicinales) à toutes les pièces architecturales disséminées en son sein, en passant par différents coins de forêts, des petites clairières ou aux abords de plans d'eau plus ou moins grands, le Parc Łazienki constitue un lieu privilégié de promenade au cœur de la capitale polonaise. Sans pour autant le qualifier de « Central Park à la varsovienne », il offre l'occasion, à quiconque veut se perdre en nature, d'oublier qu'il est en ville pendant quelques heures.

De plus, il est idéal pour les enfants du fait de ses grands espaces pour courir. Ils pourront également nourrir poissons et canards ou voir des paons faire la roue. Mais ne nions pas que les vedettes du parc, pour les petits comme les grands, sont les écureuils roux. Pas farouches pour un sou, vous en croiserez régulièrement au détour des chemins et serez tout aussi attendris avec le premier qu'avec le dixième.
D'autre part, le parc est régulièrement au cœur du calendrier culturel de la ville. En été, les actualités musicales ne manquent pas dans le parc. En effet, de nombreux concerts en plein air sont donnés à proximité du monument dédié à Chopin, notamment des concerts de musique classique.

Mais en automne, l'intérêt du parc est ailleurs. Avant que l'hiver n'arrive et ne recouvre tout de son épais manteau blanc, profitez des derniers jours de douceur pour venir admirer les couleurs chaudes des feuilles, encore sur les arbres ou déjà sur le sol, et qui se reflètent dans les lacs. On se croirait dans un tableau !

En savoir plus, consulter : www.lazienki-krolewskie.pl

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours
Je souhaite recevoir la newsletter