1 EUR = 4.26 PLN

C’est en 1926 qu’elle a été promue au rang d’une ville. Entreprise en 1920, la construction d’un port maritime y attirait des gens à trempe de toute la Pologne. En 10 ans, ils ont transformé ce village de pêcheurs en une ville moderne de 100 mille habitants. Et cependant, des monuments historiques d’il y a des siècles n’y font pas défaut. L’église Saint-Michel- Archange du XIIIe siècle à Oksywie, l’une des plus anciennes en Poméranie de Gdańsk, le palais de Kolibki qui se souvient du Jean III Sobieski et de son épouse Marie de la Grange d’Arquien et aussi le manoir néo-gothique fin XVIIe – début XVIIIe - rue Folwarczna à Orłowo. Les témoins du passé et des musées attendent des visiteurs également sur eau – le destroyer „L’éclair”, vétéran de la seconde guerre mondiale et l’une des plus belles frégates-écoles –„Le Don de la Poméranie”. Un Musée de la Marine de Guerre se trouve au centre de la ville – tout près d’une plage.

Ce qui mérite d’être soulevé c’est l’architecture arts-déco de Gdynia des années 1920 et 1930. Une architecture moderniste aux fenêtres qui, ça et là, font penser aux hublots, et aux superstructures qui rappellent les ponts d’un paquebot. Des formes modernistes sont le propre aussi bien des édifices publics que des villas. C’est avec ce style que renouent de nos jours les architectes de Gdynia, ce qui fait que cette jeune ville n’en a pas moins du style.

Gdynia offre d’excellentes conditions à la pratique des sports pour les fervents de la bravoure. Bien entendu, la plupart de ces disciplines se rattachent aux éléments qui prédominent en milieu marin: l’eau et le vent. Nombreux clubs des sports dits: deltaplane, vol en mongolfiere, plongée sous-marine, randonnées d’attelages de chiens (pas seulement sur neige) ou les bains marins d’hiver en eau glaciale. Mais c’est le yachting qui attire le plus d’adeptes et qui, à Gdynia, se prévaut d’une longue tradition. Son atout majeur c’est sa situation à proximité du centre-ville et de toutes ses attractions. Les familles de navigateurs y trouvent bon accueil et un havre bien abrité.

Aux qualités nombreuses de Gdynia, ajoutez-en une de plus: des voisins de qualité. Qui choisit les vacances à Gdynia, opte en même temps pour des agglomérations voisines. La "Triville" Gdańsk-Sopot-Gdynia se complète mutuellement: Gdańsk c’est de l’histoire millénaire, Sopot – c’est une station balnéaire, Gdynia – la plus jeune de la triade urbaine – offre la plus grande dose de mer et – à l’échelle nationale - le plus grand nombre de jours ensoleillés dans l’année (1671 heures par an). A bord d’un navire caboteur, il est bon de faire une excursion vers la Presqu’île de Hel, à Sopot, à Gdańsk ou à Krynica Morska.

Ceux qui aiment les visites individuelles n’ont qu’à prendre en location un canot à moteur, à bord duquel il est possible de gagner de calmes échancrures de la côte, jusqu’à l’estuaire de la Vistule ou jusqu’aux petits embarcadères pour yachts. Il ne faut que 5 minutes pour couvrir la distance de Gdynia à Sopot à bord d’un tel canot. Par contre, il ne faut que quelques heures pour se rendre de Gdynia en Suède à bord d’un ferry confortable. Et d’une heure et demi pour aller en hydroglisseur de Gdynia à Kaliningrad.

De Gdynia qui est une tête de ligne de nombreuses voies ferrées polonaises, partent les plus grands trains du réseau de chez nous. Mais il est bon aussi de monter dans un train vieillot de voitures à étage qui porte le nom de « Kosterina » pour arriver cahin-caha au coeur de la contrée dite la Suisse Cachoubienne, soit à Kościerzyna. Avec son infrastructure hôtelière en développement, Gdynia est une plaque tournante qui donne sur plus d’un site attrayant, tels Malbork avec son château teutonique médiéval le plus grand du monde, ou Łeba dans le Parc National Słowiński, avec ses grandes dunes ambulantes – le Sahara polonais.

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours

Je souhaite recevoir la newsletter