Warsaw -1.1 ºC
Nous contacter

Kraków, statue de Jean-Paul II

Il y a 100 ans, le 18 mai 1920, Karol Wojtyła, le futur pape Jean-Paul II, est né à WadowiceEn Pologne l’année 2020 a été déclarée Année de Jean-Paul II.

16 octobre 1978. Karol Wojtyla devient le premier pape polonais et prend le nom de Jean-Paul II. Ce jour-là, il lance un appel urgent aux jeunes : « Vous êtes l’espérance de l’Eglise. » Ce souci de la jeunesse, il le puise dans toutes ces années passées aux côtés des étudiants dans le cadre de la pastorale du tourisme, l’occasion de déployer une nouvelle forme d’évangélisation mais aussi de réfléchir à la vocation du mariage et au respect de la vie. En 2000, il fonde les premières JMJ de Rome et invite les jeunes à construire avec ardeur la civilisation de la vie et de l’amour en fondant leur vie sur Jésus-Christ. Artisan de l’effondrement du système communiste, il se montre un infatigable défenseur de la paix et des droits de l’homme à travers le monde.

La région polonaise Malopolska où il était né et où il a vécu une partie de sa vie propose un itinéraire – les sentiers de Jean-Paul II.

C’est de cette région qu’il est parti vers Rome pour assister au conclave qu’il a élu pape. Et c’est également dans cette région qu’il aimait revenir lors de ses visites pastorales. « Ici, dans cet endroit, je suis né. Ici, à Cracovie j’ai passé la plus grande partie de ma jeunesse. C’est aussi ici que j’ai reçu ma vocation pour devenir prêtre et c’est ici, dans la cathédrale de Wawel, que j’ai été consacré évêque ».

Malopolska et sa capitale Cracovie sont souvent considérés comme étant le plus bel endroit de Pologne, attirant de nombreux visiteurs pour son histoire, ses traditions et son multiculturalisme. La région est depuis des siècles un lieu de nombreux pèlerinages, accueillant les représentants de nombreuses religions, cultures et traditions. Chaque pierre témoigne d’un riche passé, vieux de plusieurs siècles. Tant de témoignages, uniques et sans pareils.

On y trouve plus de 120 lieux sacrés, tous mondialement connus, ainsi que des temples figurant sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Wadowice, fontaine

C’est ici qu’on trouve un grand nombre de traces de Jean-Paul II, qui y est né. La région abrite de nombreux monuments, peintures, maisons, églises et sanctuaires en rapport avec lui. C’est ici aussi que Karol Wojtyla, une fois devenu Pape, aimait revenir, tant en pensées que lors de ses nombreux déplacements pastoraux. « Ici, dans cet endroit je suis né. Ici, à Cracovie j’ai passé la plus grande partie de ma jeunesse. C’est aussi ici que j’ai reçu ma vocation pour devenir prêtre et c’est ici, dans la cathédrale de Wawel, que j’ai été consacré évêque ».

Jan-Paul II

Wadowice.

Karol Wojtyla est né le 18 mai 1920 à Wadowice, au numéro 7 de la rue Koscielna. Il y a été à l’école, d’abord en primaire et ensuite au collège. Après l’obtention de son diplôme de l’école secondaire, il est parti en 1938 poursuivre ses études à Cracovie. Le 16 octobre 1978 Karol Wojtyla a été élu Pape sous le nom de Jean-Paul II. La basilique de la Vierge Marie possède un cœur datant du XV-ième siècle, ainsi que des fonts baptismaux ayant servi lors du baptême du futur Pape.

Wadowice, momument de Jean-Paul II

Lorsqu’on est de passage dans la ville natale de Karol Wojtyla, il est impératif de rendre visite à une boulangerie. Pourquoi ? Parce que Jean-Paul II une fois devenu Pape aimait se souvenir que gamin il adorait manger des gâteaux à la crème « kremowka», provenant d’un boulanger local. Depuis ce moment les « kremowka » de Wadowice sont devenus en quelque sorte le symbole de la ville natale de Karol Wojtyla.

Cracovie, place du marché

Cracovie.

Pour Cracovie on peut mentionner le Palais Episcopal où il résidait en tant qu’évêque et y logeait lors de ses différents pèlerinages dans cette ville. C’est du haut d’une fenêtre du Palais qu’il tenait ses célèbres discours à l’intention de la jeunesse. Dans une des plus belles rues de Cracovie, la rue Kanoniczna, il est possible de visiter la chambre où résidait le Saint-Père pendant les années 1953-67. De nos jours, le bâtiment est occupé par l’Archevêché de Cracovie. De nombreux souvenirs du Pape y sont exposés. On peut y voir des paires de skis, car Karol Wojtyla était un fervent pratiquant tant du ski alpin que du ski de fond, sport qu’il continua de pratiquer lors de son séjour au Vatican.

En haut de la rue Kanoniczna se trouvent le Château de Wawel et la Cathédrale. C’est en ce lieu que Karol Wojtyla a tenu sa première célébration eucharistique. C’est ici que l’Archevêque Eugeniusz Baziak l’a consacré évêque.

Avant son entrée au séminaire, Karol Wojtyla a suivi un cours à la Faculté des Lettres de l’Université Jagellonne de Cracovie et était membre d’une troupe théâtrale. L’université a été fermée par les nazis en 1939, obligeant le jeune Karol à travailler sur le chantier de l’usine chimique Solvay, pour ainsi échapper au travail obligatoire en Allemagne.

Kalwaria Zebrzydowska

Kalwaria Zebrzydowska.

On quitte Cracovie et les traces de Jean-Paul II direction les Beskides, où à Kalwaria Zebrzydowska se trouve l’imposant Couvent des Conventuels, figurant sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO – un décor de nombreux Chemins de Croix. Il s’agit depuis des années d’un des pèlerinages les plus importants de Pologne et un des Chemins de Croix les plus beaux d’Europe. C’est également un des endroits favoris du Saint-Père lors de sa jeunesse, où il aimait se promener seul, plongé en pensées avec Jésus et la Sainte Vierge Marie.

Montagnes Gorce

Montagnes.

Dès son plus jeune âge Jean-Paul II adorait faire de longues balades en montagne. Il la connaissait par chœur, les Beskides, Gorce, Pieniny mais avant tout les Tatras, qu’il avait coutume d’appeler « Mes Montagnes ». Jeune prêtre, il aimait y aller en compagnie de jeunes. Ensemble ils s’adonnaient à la pratique du kayak ou faire de longues promenades. Karol Wojtyla avait l’habitude de célébrer la messe, employant une grosse pierre ou un tronc d’arbre comme autel. La Nature a toujours été pour le Pape une source d’inspiration et dès qu’il le pouvait il aimait y retourner. De nos jours Malopolska propose différents itinéraires en souvenir du Saint-Père, où l’accent est mis sur son parcours de vie et son amour pour la nature et la culture. C’est incontestablement  une manière originale pour découvrir cette magnifique région de Pologne.

Pour lire quelques textes du Pape sur la région de Malopolska, surfez sur  www.visitmalopolska.pl

Plus d'articles

MalopolskaItinéraire de l'architecture en bois de la région de MalopolskaCracovie à véloVeggie ou végan à Cracovie?Centre historique de CracovieChâteau du Wawel à CracovieCracovie - joyau de la Pologne !Kazimierz - quartier juif de Cracovie

 

Nos ambassadeurs

Je souhaite recevoir la newsletter