Langue Langue
Rechercher Rechercher

Spécialités gastronomiques

EMAIL PDF

 

Spécialités culinaires : savoureuse Pologne

Voyager à la recherche des saveurs polonaises, c’est aller à la découverte des temps révolus où sur le même territoire vivaient en harmonie différentes autres nations, et notamment des Juifs, des Lituaniens, des Ukrainiens et des Tartares. En apportant leur propre culture, ils introduisirent également des habitudes culinaires différentes. Cette diversité est encore visible aujourd'hui sur la table polonaise. Lors de votre séjour en Pologne, il vous faudra goûter aux mets régionaux et aux plats qui font la fierté des Polonais, tels que les piroguis (pierogi), une sorte de raviolis en forme de demi-cercle, le żurek (soupe à la farine de seigle aigre), les harengs aux oignons, les concombres confits au sel, le bigos ( ingrédients essentiels : chou frais, choucroute, viandes et charcuteries variées, lard fumé, champignons des bois secs, divers condiments). Les recettes anciennes sont très appréciées en Pologne. Il suffit d’aller en Podlachie pour y goûter les plats typiques de la cuisine lituanienne : les kibiny (une sorte de raviolis), les kartacze (une sorte de gros raviolis faits avec de la pâte à base de pommes de terre et farcis avec de la viande hachée de mouton) et le kindziuk (saucisson sec original). Dans la région de Sejny, on trouve le sękacz, pâtisserie tirant ses origines de la cuisine prussienne au goût délicat et à la forme originale, que l’on cuit à la broche au-dessus d’un foyer.

Dans la région de Lublin, on appréciera les piroguis à la mode de Biłgoraj à la tradition séculaire, c'est-à-dire des galettes gratinées au fromage blanc et au gruau de sarrasin. On ne peut quitter le Podhale sans emporter avec soi un morceau du fromage polonais le plus connu, à savoir le fromage de brebis fumé oscypek, confectionné selon une recette transmise quelques siècles plus tôt par des bergers valaches. Cela vaut la peine de se laisser séduire par d’autres délices de la « cuisine au lait du Podhale » : le doux bundz, la bryndza piquante ou la żętyca, petit-lait très sain de brebis.

La Petite Pologne est réputée également pour son saucisson fumé kiełbasa lisiecka, fabriqué depuis les années 30 du siècle écoulé dans le village de Liszki, près de Cracovie. On ne peut s’imaginer la cuisine polonaise sans les soupes suivantes : le barszcz, en l'occurrence un potage aux betteraves rouges, le bouillon rosół et la soupe aux champignons des bois zupa grzybowa. Les soupes comptant parmi les plus connues sont : le żur, à savoir une soupe au levain, qui est tout particulièrement populaire en Silésie, et la kwaśnica montagnarde, c'est-à-dire un bouillon d’oie aux fins rubans de choucroute.

Pour le dessert, nous recommandons le pain d’épices de Toruń (piernik toruński). C’est le gâteau phare de la Pologne, dont la tradition remonte au Moyen Âge. Ces gâteaux sentant le miel et les épices, aux formes les plus diverses, on en faisait cadeau autrefois – lors de grandes occasions – à de remarquables personnalités importantes : empereurs, présidents, lauréats du prix Nobel.

D’autres villes se prévalent également de leurs pâtisseries. Cracovie a son precel, une sorte de craquelin que l’on saupoudre de graines de pavot, de sel ou de graines de sésame, appelé aussi bajgiel en raison de son origine juive. Kazimierz Dolny est connu pour sa galette à l’oignon cebularz et ses brioches en forme de coq. Poznań s’enorgueillit de son croissant rogal marciński, que l’on confectionne le 11 novembre à l’occasion de la fête de saint Martin, patron de la ville. Séjournant en Pologne, il vous faudra naturellement goûter les alcools polonais, boissons fortes et très appréciées partout en Europe, sinon dans le monde entier. La vodka polonaise connaît non sans raison une considération mondiale. Elle a son propre musée en Pologne, en l'occurrence le musée de la Distillerie de Łańcut, qui voisine avec l’une des distilleries les plus modernes de notre pays.

Plus d'articles...

  • Le poisson à la grecque

    Le poisson à la grecque

    Les harengs

    Les harengs

    La cuisine polonaise du roi Henri

    La cuisine polonaise du roi Henri

  • La soupe aux champignons

    La soupe aux champignons

    Le Chłodnik

    Le Chłodnik

    Le « Bigos », ou l’art d’accomoder les « restes » au chou aigre

    Le « Bigos », ou l’art d’accomoder les « restes » au chou aigre

TROUVER DANS LA BASE

Visites virtuelles

Cookies