Warsaw 8.9 ºC
Nous contacter
Superstitions polonaises

Asseyez-vous absolument un instant si vous oubliez quelque chose et qu’il vous faudra rentrer le chercher chez vous. Sans quoi, c’est la malchance assurée ! Ne laissez pas non plus de sac posé à terre, car vous ne gagneriez plus un sou. La liste des superstitions et des crédulités polonaises est interminable.

Et bien que nous ne nous séparions pas de notre smartphone, que nous conversions en ligne avec des personnes parfois éloignées de milliers de kilomètres de nous et que nous ne prenions pas la route dans des lieux inconnus sans allumer notre GPS, rien de tout ceci ne nous empêche de cracher trois fois quand un chat noir vient à couper notre route (il vaut même mieux choisir alors un autre trajet), ni de préférer éviter de sortir de chez nous un vendredi treize.

Vous avez entendu parler des sept ans de malheur qui s’attachent à un miroir que l’on brise ? Nous sommes tous convaincus qu’il en va bien ainsi. A un miroir est liée la légende polonaise du Sieur Twardowski, qui l’aurait employé pour que le roi Sigismond Auguste, au XVIe siècle, revoie son épouse au-delà de la mort. Pièce de magie, le miroir de Twardowski fut exécuté dans un fragile alliage d'argent, de zinc, d'étain et d'autres métaux. Sur son cadre de bois figure une inscription latine : „Luserat hoc speculo magicas Twardovius artes lusus at iste Dei versus in obseqviam est” („Twardowski a joué avec ce miroir, exécutant des tours de magie, il est céans consacré au service de Dieu”). Cet objet unique se trouve dans la Basilique de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie à Węgrów, en Mazovie.

La malchance peut aussi survenir lorsqu’on passe sous une échelle dressée. La superstition veut qu'un passage aussi imprudent puisse perturber l'harmonie et l’énergie magique de la géométrie, et qu’une punition attend le coupable d'un tel acte. Mais passer sous une échelle est peut-être déconseillé, car celle-ci ressemble à une potence?

Il est aussi toujours bon d’avoir sous la main un morceau de bois, de préférence brut, pour « toucher du bois », comme on le dit en face d’un événement que nous préférerions éviter. C’est aussi pourquoi le dîner ne doit donc se servir qu’à une table dont le dessous n’a jamais été peint.

Quand le sel est renversé, la dispute est certaine ! Cette superstition provient sans doute du fait que le sel était dans le passé un bien de luxe et une précieuse valeur dans les échanges. Vous découvrirez son énorme importance lors de votre visite des mines de sel polonaises. Certaines possèdent une valeur historique et touristique, d’autres sont toujours en exploitation. Les plus célèbres sont les Mines de sel royales de Wieliczka et de Bochnia, inscrites à l’inventaire du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Parmi les superstitions „vivantes” des Polonais, il en est aussi qui portent bonheur. Par exemple la découverte d’un trèfle à quatre feuilles. Lancez-vous donc à sa recherche dans les magnifiques prés ou parcs de Pologne.

Vous pouvez aussi provoquer la chance en suspendant un fer à cheval au-dessus de la porte. Ce „gadget du bonheur” sera aussi une très jolie idée de cadeau.

Et encore, bien sûr, dès que vous verrez un ramoneur, saisissez vite un de vos boutons !

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Office National Polonais de Tourisme
10 rue Saint-Augustin
75002 Paris
tél.: 01 42 44 19 00