Warsaw 7.8 ºC
Nous contacter
Le jeudi gras – le jour le plus doux de l’année en Pologne

Le jeudi gras est un jour spécial, particulier en Pologne, placé sous le signe de la gourmandise. C’est le jour où vous pouvez - et même devez - manger des beignets  (pączki en polonais) et des ” faworki” (lanières de pâte croustillante) en toute impunité. Personne ne pense alors au régime, parce que selon la tradition : pour se garantir le bonheur et la prospérité tout au long de l’année en cours, il faut manger au moins un beignet ce jour-là. Le Jeudi gras devant les pâtisseries de toute la Pologne se forment les queues. Pour acheter les meilleurs beignets (tout le monde connait de bonnes adresses, comme p.ex. la pâtisserie Blikle à Varsovie), il faut parfois attendre pendant quelques heures. Cette année le jeudi gras tombe le 11 février.

Le beignet polonais traditionnel est rond, moelleux, fait de pâte à levures et frit dans de l'huile. Le plus souvent il est fourré à la confiture de prunes, de framboises ou de fraises ou encore à la confiture de roses. Il est saupoudré de sucre glace ou couvert de glaçage nappé de zeste d’orange.

D’où vient le nom de « jeudi gras » ?

Le jeudi gras donne le coup d’envoi de la dernière semaine du carnaval. Alors que la France et les pays anglophones célèbrent le Mardi gras la veille du Mercredi des cendres, la Pologne fête le Jeudi gras, le « Tłusty czwartek» le dernier jeudi précédant le premier jour du carême, qui dure jusqu’aux Pâques. Dans le passé ce fut une période des festivités en tout genre avec une table pour satisfaire les plus grands gourmands et gourmets. Cette fête traditionnelle ainsi que les beignets étaient déjà connues dans la Rome antique. Le jeudi gras appelé alors un jour gras, célébrait le départ de l’hiver et l’arrivée du printemps. À cette époque on consommait surtout les aliments gras et les beignets farcis de bacon servaient d’amuse-bouche. Dès le Moyen Âge, avant le Carême les cuisinières confectionnent des pâtisserie bon marché et vite préparées. Pour accumuler quelques réserves et surtout pour ne pas gâcher les derniers stocks de beurre, d’œufs et de lait on fait des beignets. Dans la cuisine polonaise, à l’origine les beignets étaient également préparés salés, mais déjà à la fin du XVI e siècle, ils ont gagné leur aspect doux, qui se poursuit encore aujourd’hui.
Le jeudi gras le beignet est le roi, mais il y a aussi des ” faworki” sur les tables. Ce sont des lanières de pâte croustillante qui, comme les beignets, sont tout aussi irrésistibles. Mais ce jour-là, les calories n’ont pas d’importance. Bon appétit !

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien : www.pologne.travel/fr/specialites-gastronomiques  

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Office National Polonais de Tourisme
10 rue Saint-Augustin
75002 Paris
tél.: 01 42 44 19 00