1 EUR = 4.36 PLN

Tu es fan du football mais, en outre des émotions sportives, tu souhaites que le tournoi t’apporte autre chose ? Tu aimes les arts de la rue ou tu cherches à découvrir des monuments historiques ? Tu souhaites visiter un musée atypique ou simplement faire bronzette à la plage ? Tu ne pouvais pas mieux tomber : les villes hôtes de la Coupe du monde U-20 de la FIFA t’attendent déjà !

Tu es fan du football mais, en outre des émotions sportives, tu souhaites que le tournoi t’apporte autre chose ? Tu aimes les arts de la rue ou tu cherches à découvrir des monuments historiques ? Tu souhaites visiter un musée atypique ou simplement faire bronzette à la plage ? Tu ne pouvais pas mieux tomber : les villes hôtes de la Coupe du monde U-20 de la FIFA t’attendent déjà !

Łódź

Woonerf1170.jpg

Le match d’ouverture du tournoi et la finale auront lieu à Lodz. C’est un couronnement fabuleux du chemin parcouru ces dernières années par cette ville. Au XIXe et au XXe siècle, Lodz était l’une des capitales européennes de l’industrie textile, un creuset multiculturel, une ville abondant en grandes usines et en magnifiques palais des industriels. Notons cependant que, contrairement aux autres puissantes cités, Lodz a connu une ascension fulgurante, du jour au lendemain ! Quand, à la fin du siècle dernier, les affaires à Lodz ont perdu de leur importance, la ville a dû affronter une période difficile. Néanmoins, ces derniers temps, Lodz prend sa revanche d’une manière exemplaire en occupant de nouveau le premier rang au niveau national et en confirmant sa position de leader dans un nombre grandissant de secteurs.  C’est une ville d’art, une ville du film, une ville en changement permanent.  Elle se fait remarquer et est en tête de divers classements : récemment, elle s’est positionnée à la deuxième place du classement Best in Travel de Lonely Planet répertoriant les meilleures destinations du monde à voir absolument en 2019 !

Pendant ton séjour à Lodz, pars sans hésiter à la découverte de l’histoire de la ville et vas au Musée central de l’industrie textile, et ensuite, pour changer de registre, fais un tour à Manufaktura qui est plus qu’un simple centre commercial et de loisirs : c’est là où bat le cœur moderne de la ville, avec ses restaurants, ses boutiques et ses atouts touristiques.

Lublin

Lublin1170.jpg

Quittons Lodz pour aller à Lublin, une ville d’histoire où tu trouveras de vraies merveilles sur les façades des bâtiments. Dans le centre de la ville, sur les murs des maisons anciennes se trouvent des reproductions gigantesques de quelques chefs-d’œuvre de peinture. Il est peu probable que tu les rates mais sache que c’est un élément incontournable de la visite de la ville ! Cependant, cela vaut la peine de s’aventurer également dans les petites cours : Lublin est devenue une ville des graffitis géants et a mis de nombreux murs à disposition des artistes locaux. Qui sait quel aspect coloré prendront cette année les édifices de Lublin ?

Si tu préfères cependant regarder la ville d’en haut, tu peux grimper dans la Tour des trinitaires (Wieża Trynitarska). Ce point de vue en altitude permet de remarquer combien de monuments locaux sont liés à la culture juive. Et rien d’étonnant à cela, car Lublin, connue pour son multiculturalisme, était nommée « Oxford juive » et « Jérusalem polonaise » et pendant de nombreux siècles, elle constituait l’un des lieux les plus importants en Europe pour les enfants d’Israël. De nos jours, la ville renoue avec son passé et on y trouve des lieux tels que le Centre de rencontre des cultures ou le Théâtre juif.

Bydgoszcz

Bydgoszcz1170.jpg

Une autre ville hôte intéressante, peut-être peu connue de nos invités étrangers, est Bydgoszcz qui s’est développée le long des rivières et des canaux. Tu peux y visiter entre autres le plus ancien canal de Pologne.

Dans la ville et dans ses alentours, se trouvent de nombreux monuments militaires datant de la seconde guerre mondiale et opérant un charme mystérieux, par exemple des ruines d’une usine de matériaux explosifs. Les amateurs de cette thématique ne peuvent pas rater une telle attraction !

Les visiteurs désireux d’une offre muséale originale trouveront ici une perle rare : le Musée du savon et de l’histoire de la saleté à Bydgoszcz, remarqué à de nombreuses reprises, par exemple par National Geographic ou par l’Office National Polonais de Tourisme. Les visiteurs peuvent créer leur propre fragrance. C’est un lieu idéal pour les amateurs d’une offre muséale non conventionnelle !

Gdynia

Gdynia1170.jpg

Le chemin de la Coupe du monde U-20 vous mènera directement de Bydgoszcz à Gdynia. Tu auras accès à trois villes pour le prix d’une !  Gdynia, Gdańsk et Sopot forment un organisme portuaire nommée Triville et sont l’une des destinations côtières les plus populaires du pays. En outre des larges plages  et des terrains propices aux promenades, tu y trouveras un parc paysager, des réserves naturelles, des falaises féériques, des manoirs et des parcs.

Pendant ta promenade sur les quais, remarque le plus célèbre voilier océanique polonais, « Dar Młodzieży » (Don de la jeunesse), dont Gdynia est le port d’attache.  Il est nommé l’« ambassadeur maritime » du pays. Pendant ses 37 ans de service, le navire a reçu à son bord d’innombrables dignitaires et a été utilisé pour former environ 20 000 futurs loups de mer du monde entier. Cette année, le voilier a terminé sa deuxième croisière autour du globe terrestre afin de célébrer ainsi le centenaire du Recouvrement de l’Indépendance de la Pologne. Bien entendu, comme dans la plupart des villes polonaises, il est intéressant de visiter en détails les alentours du centre de la ville : c’est là que se trouvent les édifices typiques de Gdynia et d’autres monuments intéressants.

Bielsko-Biała

BielskoBiala1170.jpg

Il en est de même avec Bielsko-Biała et sa pittoresque place du marché ou ses petites ruelles où il est agréable de vagabonder sans carte. Une promenade au gré des envies sera une aubaine pour les amoureux des anciennes églises, des villas ou des immeubles, sans parler des amateurs de montagne, car la ville est entourée de chaînes de montagne.

Si tu es un passionné des papillons et des coléoptères, tu es au bon endroit. Dans la Maison du naturaliste (Dom Przyrodnika), tu pourras observer plus de 20 000 spécimens d’insectes et presque 500 mammifères et oiseaux  naturalisés. Heureusement, on y trouve également des spécimens vivants, entre autres des faisans, des chevreuils et des chinchillas. C’est un paradis pour les amateurs de ce genre d’attractions !

Tychy

Tychy1170.jpg

La plus petite des villes hôtes est Tychy, en Silésie. Elle compte à peine 130 000 habitants. Malgré sa petite taille, la ville est célèbre pour son hospitalité, tout comme le reste de la Pologne, grâce à quoi tu conserveras son souvenir pour longtemps ! Son lac « Jezioro Paprocańskie » vaut le détour. C’est un plan d’eau artificiel, doté d’une riche flore et faune, créé au XVIIIe siècle pour répondre au besoin en eau d’une forge locale.

La ville de Tychy peut être quand même mondialement connue avant tout comme lieu de production d’une des bières polonaises les plus populaires. Il n’est pas surprenant que la plus grande attraction de la ville et le point incontournable des visites touristiques soit le Musée de la brasserie. En été, on y organise même des visites romancées. Il y est possible de participer à des ateliers de fabrication, et, n’aie crainte, à des dégustations. Et il y a peu de choses qui se marient aussi bien avec le football que la bière ! Bientôt, tu le verras de tes propres yeux : sur la liste des merveilles du monde, au même rang que le football et la bière, tu pourras inscrire sans doute la Pologne !

Régalez-vous !

Kuchnia540_360.jpg

La Pologne est connue dans le monde entre autre pour sa cuisine traditionnelle, délicieuse et variée. Nous en sommes heureux, car, conformément à l’un des proverbes les plus véridiques (« L’amour passe par l’estomac »), le goût unique de nos plats permet de convaincre nos visiteurs étrangers que nous sommes un peuple accueillant et amical.

Si quelqu’un a encore besoin d’être convaincu que cela vaut la peine de visiter la Pologne, cela tombe très bien car la Coupe du monde de football masculine des moins de 20  ans donne aux indécis l’occasion de s’y rendre ! Les fans de football ne se font pas prier mais nous espérons que ce sera également un bon prétexte pour faire venir d’autres voyageurs, pour qu’ils voient de leurs propres yeux que notre pays vaut le détour !

Déjà pendant l’Euro 2012, nous avons réussi le pari d’une organisation exemplaire du tournoi. Les Polonais ont reçu à bras ouverts les supporteurs du monde entier et traitaient tout le monde chaleureusement et avec bienveillance. Personne ne s’est plaint du fonctionnement des transports : les avions, les voitures, les trains et les bus fonctionnaient impeccablement. Sept ans nous séparent déjà du tournoi que nous avons cité ci-dessus avec langueur et durant cette période la Pologne s’est développée d’une manière très dynamique. Tous les visiteurs qui nous feront l’honneur de leur présence pendant la Coupe du monde des moins de 20  ans, ou à toute autre date, auront l’occasion de s’en rendre compte par eux-mêmes. Le seul endroit où vous n’aurez pas de répit ni de repos c’est le stade !

Après avoir évoqué les choses évidentes, passons à table. Comme nous le savons tous, le football est une question vitale, mais pour vivre, il faut manger. Heureusement, la cuisine polonaise répond aux plus hautes exigences de qualité donc les fans du tourisme culinaire (c’est-à-dire probablement tous !) trouveront pendant la Coupe du monde leur bonheur. Et où se mettront-ils à table ? Grâce à la sélection intelligente des villes hôtes, les visiteurs étrangers pourront découvrir à la fois la cuisine montagnarde (à Bielsko-Biała, près de la frontière sud) et la cuisine littorale (à Gdynia, située au nord du pays). Pour l’ouverture du tournoi et la finale, les plats seront servis à Lodz, en plein centre du pays.

À l’occasion du séjour à Lublin, goûte absolument à « cebularz » ! On peut le comparer simplement - et injustement !  - à une pizza à l’oignon. C’est une galette aux oignons hachés, saupoudrée de pavot, issue de la cuisine juive. Et c’est exquis ! C’est un produit régional dont l’appellation d’origine est protégée par l’Union européenne et, depuis 2017, un musée lui est consacré à Lublin.

La ville de Tychy, située en Silésie, accueillera les visiteurs avec une grande richesse de sa cuisine régionale. L’un des plats incontournables les plus populaires et les plus caractéristiques de cette région s’appelle « kluski śląskie » : ce sont des boulettes à base de fécule et de pommes de terre cuites à l’eau. On les sert obligatoirement avec une « rolada » qui est une sorte de paupiette de viande.

Cebularz390.jpg

kluskislaskie390.jpg

Ryby390.jpg

Dans les restaurants de Gdynia, située au bord de la mer, tu porteras ton choix, tout naturellement, sur les poissons. Goûte au hareng, le poisson le plus populaire en Pologne (notamment servi en accompagnement d’alcool). En outre, de nombreux restaurants locaux se spécialisent dans les soupes de poisson. Alors, un poisson à toutes les sauces pour tout le monde !

Quant à Lodz, la dégustation d’une soupe te permettra d’entamer ton séjour en douceur. L’une des soupes paysannes, « zalewajka », jadis très populaire, est originaire de cette ville. Son nom se réfère à l’action de recouvrir les pommes de terre et… tout ce que l’on a sous la main, de liquide appelé « żur », préparé à base de levain de boulangerie. Sa popularité résulte de la facilité de la préparation et de l’accessibilité des ingrédients : en outre des pommes de terre, l’autre ingrédient de base est l’oignon. Souvent on y ajoute des champignons séchés et tout ce qui peut bien se marier à ce mélange.

Bigos1_540.jpg

Les personnes ayant apprécié les « kluski śląskie » à Tychy, peuvent goûter, à Lodz, à d’autres plats à base de pommes de terre, tels les « prażoki » ou les « kopytka ». En dessert, prends une spécialité locale : du pain d’épices à base de carottes (« piernik marchewkowy »).

Les amateurs de viande seront les bienvenus à Bydgoszcz. La région est connue pour ses savoureuses recettes d’oie. Les becs sucrés s’y régaleront avec de la compote de quetsches (« powidła śliwkowe ») et pourront faire une excursion gourmande à Toruń, capitale mondiale du pain d’épices.

À Bielsko-Biała, c’est la population montagnarde qui servira à manger aux promeneurs fatigués. Cette gastronomie est marquée par une forte présence de chou (entre autres dans des soupes), par des fabuleuses galettes de pommes de terre, des recettes à base de viande (des goulaschs !) et des délicieuses fromages de brebis.

On goûte à la cuisine polonaise comme à la Pologne. Si tu commences, tu as du mal à t’arrêter. Et tu auras sans doute envie de revenir ! Alors, rendez-vous dans les tribunes et, ensuite, à table !

 

 

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours

Je souhaite recevoir la newsletter